Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 Editions Sources du Nil  : Livres sur le Rwanda, Burundi, RDCongo

Nord-Kivu: la médiation rwandaise prposée fait réfléchir

16 Mai 2012 , Rédigé par Editions Sources du Nil Publié dans #Justice et Droits de l'homme

Conflit au Nord-Kivu
La médiation rwandaise proposée fait réfléchir
Kinshasa, le 15/05/2012

Source: La Prospérité

Alors que les autorités congolaises ont levé l’option d’en finir une fois pour toutes avec la nouvelle rébellion du M 23 dirigée par le Colonel Makenga ex-CNDP (ancienne rébellion du Congrès national pour la défense du peuple) et de mettre aussi fin aux velléités du Général Bosco Ntaganda, responsable de nouveaux affrontements dans le Kivu, traqué du reste dans ses derniers retranchements par les FARDC, c’est Kigali qui se signale. Le pays de Paul Kagame entend offrir des bons offices à Kinshasa, pour une solution politique négociée. Pour expliquer clairement ses intentions, le Gouvernement rwandais a dépêché, le dimanche dernier, son Ministre de la Défense, le Général James Kabarebe, pour rencontrer son homologue congolais, le Vice-Premier Ministre et Ministre de la Défense, Alexandre Lubal Tamu. La rencontre a eu lieu à la frontière entre les deux pays, a-t-on fait savoir. Kinshasa garde encore silence Si la rencontre a eu lieu, le pays de Joseph Kabila qui a déjà pris le dessus sur les insurgés, en récupérant plusieurs localités, suivi de la saisie d’importantes cargaisons militaires, n’a pas encore donné clairement sa position. D’ailleurs, d’aucuns se demandent si le Gouvernement congolais peut accéder à cette offre. En effet, la situation dans le Kivu exige beaucoup de tacts, d’imaginations, si pas de prudence parce qu’il s’agit d’une nébuleuse. Le secteur, faisant l’objet de convoitise, fait entrer dans le jeu beaucoup d’acteurs à la gâchette facile, des groupes armés bien alimentés et parsemés ça et là à travers le grand Kivu. Mais, de l’avis de plusieurs analystes, le dossier est complexe et exige du Gouvernement d’y aller avec minutie, en affichant sa fermeté pour bouter hors du territoire les groupes réfractaires, en prenant ainsi le contrôle de cette partie du territoire et en y exerçant son autorité. Sinon, a ajouté un analyste politique, la situation va pourrir. C’est simplement parce que ces groupes armés évoluent par métastase. Autrefois, c’était le RCD/Goma qui s’est mué en CNDP, puis en parti politique et aujourd’hui que Bosco Ntaganda fait l’objet de traque, c’est le M23 qui s’illustre, parrainé par Kigali, a-t-il fait savoir. Et de conclure que c’est probablement une manœuvre de Kigali pour éloigner la RDC de son objectif de capturer Ntaganda.

La Pros.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article