Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
 Editions Sources du Nil  : Livres sur le Rwanda, Burundi, RDCongo

Victoire Ingabire convoquée à la police criminelle de Kacyiru

10 Février 2010 , Rédigé par Editions Sources du Nil Publié dans #Rwanda: élections 2010

Communiqué des FDU-Inkingi

Le pouvoir rwandais se préparerait à emprisonner une opposante politique

La direction nationale de la police criminelle de Kacyiru - Kigali a convoqué aujourd'hui Madame Victoire Ingabire Umuhoza sans en préciser les raisons. Il est clair que cet organe de l'exécutif est en train d'exécuter l'injonction du Président de République d'avant-hier le 8 février 2010 de soumettre l'opposante à la « forteresse des lois » tissées par le régime pour se maintenir au pouvoir.

La fin de la semaine derrière, après avoir exercé sur Madame Victoire Ingabire des agressions verbales, suivies d'intimidations et de violences physiques dans les bureaux de l'Administration publique, la police, selon des sources concordantes,  aurait reçu l'ordre de passer à la vitesse supérieure, à savoir lui infliger une sanction pénale préventive, qui pourrait aller jusqu'à la privation de la liberté, à savoir l'emprisonnement.

La décision d'arrêter une opposante politique, Madame Victoire Ingabire, présidente des Forces démocratiques unifiées FDU-Inkingi, après l'emprisonnement le week-end dernier de son assistant politique, Monsieur Joseph Ntawangundi, serait, si elle était appliquée, d'une très haute portée politique. Elle signifierait en effet, la liquidation totale, par le pouvoir en place, du processus politique pacifique dans lequel les Forces démocratiques unifiées FDU-Inkingi, se sont engagées afin de mettre fin à la grave crise humanitaire et politique qui secoue le pays depuis 21 ans. Et c'est après avoir longuement mesuré combien l'alternative, à savoir l'usage de la force, serait catastrophique en termes de perte de vies humaines et de destruction du tissus social et économique, que les FDU-Inkingi se sont résolument engagées dans la voie du changement politique par l'action non-violente.

Les FDU-Inkingi prennent à témoin le peuple rwandais et la Communauté Internationale de la responsabilité du pouvoir rwandais dans la détérioration du climat politique. Elles demandent au Gouvernement rwandais de donner des gages vérifiables de sa volonté réelle d'accepter le débat politique contradictoire en renonçant au musellement et à la terreur politiques et de laisser les partis politiques exercer pleinement leurs droits politiques.

 

Fait à Bruxelles, le 10 février 2010

Pour le Comité de Coordination des FDU-Inkingi

Nkiko Nsengimana

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article