Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 Editions Sources du Nil  : Livres sur le Rwanda, Burundi, RDCongo

Un Tribunal d'exception pour Victoire Ingabire

29 Mars 2010 , Rédigé par Editions Sources du Nil Publié dans #Rwanda: élections 2010

LA FONDATION IBUKABOSE DEMANDE LA FIN DES HARCELEMENTS DONT EST VICTIME LA PRESIDENTE DES FDU-INKINGI
Communiqué n° IB/0310/
 

APPEL URGENT A UNE MOBILISATION GENERALE

Victoire Ingabire Umuhoza bientôt

devant un tribunal militaire d’exception

De sources concordantes et bien informées, la Fondation Ibukabose vient d’apprendre qu’un complot diabolique est en cours à Kigali pour arrêter et faire juger Madame Victoire Ingabire Umuhoza par un tribunal militaire d’exception pour des faits montés de toutes pièces, notamment pour conspiration, terrorisme et soutien matériel au terrorisme. La présidente des Forces Démocratiques Unifiées, FDU-Inkingi, par ailleurs candidate aux élections présidentielles prévues en août 2010, est accusée d’avoir créé un groupe armé fantomatique dénommé Coalition Democratic Forces (CDF) qui n’existe que dans l’imagination du régime rwandais.

L’objectif est d’établir que Madame Ingabire serait une dangereuse terroriste rentrée au Rwanda en vue de renverser les institutions légales du Rwanda par la force. Pour donner une forme de crédibilité à ce montage grossier, les services de renseignements militaires du président Kagame auraient recruté six anciens membres des FDLR (Forces Démocratiques pour la Libération du Rwanda) récemment rapatriés de RDC pour témoigner contre la présidente des FDU-Inkingi. Ces anciens « génocidaires repentis » ont reçu pour mission de dire que Madame Victoire Ingabire Umuhoza se serait rendue à plusieurs reprises en République Démocratique du Congo où elle aurait établi le commandement de sa soi-disant armée CDF et rencontré les six drôles de « témoins » censés en faire partie. L’ancien commandant des FDLR (Forces Démocratiques pour la Libération du Rwanda), le général hutu Paul Rwarakabije, lui-même considéré comme un génocidaire repenti, a été désigné par Paul Kagame pour encadrer les «faux témoins » et coordonner toute cette mascarade.

- La Fondation Ibukabose-Mémoire pour tous dénonce et condamne ces pratiques maffieuses et criminelles dignes de l’époque stalinienne destinées à terroriser les opposants politiques et à brimer toute liberté d’expression et d’opinion au Rwanda.

- La Fondation Ibukabose-Mémoire pour tous condamne énergiquement le harcèlement moral et physique dont Madame Victoire Ingabire Umuhoza et tous les opposants au régime de Paul Kagame sont sans cesse victimes, en particulier depuis le retour en janvier dernier de la présidente des FDU-Inkingi au Rwanda pour participer à la reconstruction pacifique du pays.

- La Fondation Ibukabose-Mémoire pour tous attire l’attention de la Communauté internationale sur les dangers d’élimination physique que court Madame Ingabire si la machination judiciaire en cours contre la candidate aux élections présidentielles n’était pas contrée à temps.

- La Fondation Ibukabose-Mémoire pour tous demande instamment aux gouvernements des pays démocratiques, en particulier aux puissances membres du Conseil de sécurité de l’ONU, d’exercer des pressions politiques et diplomatiques sur le régime du président Paul Kagame afin qu’il mette fin aux harcèlements judiciaires, aux intimidations et aux violences physiques qu’il fait subir à l’opposition démocratique pour l’empêcher de participer librement aux élections présidentielles prévues en août 2010.

Fait à Paris le 29 mars 2010

Pour la FONDATION IBUKABOSE-MEMOIRE POUR TOUS

Ambassadeur Jean-Marie Vianney NDAGIJIMANA

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

BIGIRA 31/03/2010 02:39



 Monsieur L'ambassadeur ,


Vous connaissez mieux que quiconque les ploutocrates qui gouvernent notre pays. J'ai fait des recheches approfondies sur les têtes pensantes. Il s'avèrent que ce sont  des gens qui n'ont
jamais connu la vie sociale normale ou le savoir vivre dans la société: le respect des autres, le respect des adversaires politiques, le respect de l'éthique par tout dirigeant digne de ce nom,
la probité, le sens de la parole donnée et de dignité.Vous êtes sans ignoré que que Kagame est atteint d'une paranoïa depuis plusieurs années et que celle-ci dépasse celle qui a emporté Idi Amin
Dada. Madame la présidente des FDU croit que ses adversaires sont des gens normaux qui ont reçu une éducation de base suffisante pour comprendre que dans toute sociétés humaine, il y a toujours
eu et il y en aura toujours des divergences entre les membres de celle-ci quant à la façon de gérer les affaires du pays. C'est un chose basique à comprendre pour tout homme rationnel et normal.
Or, pour les ploutocrates qui régnet sur le Rwanda, la terreur et les intimidations contre les Rwandais, l'espionnage de tous les cotoyens sont les seules méthodes efficaces pour diriger les
Rwandais. Ils sont dépourvus de culture démocratique et du sens du compromis. Ils n'ont aucun sens de la parole donnée ( voir Carla Del Ponte, la traque, les criminels de guerre et moi: la
déscription du comportment de Kagame est édifiante). Par conséquent, l'action la plus efficace, est certes d'attirer l'attention des maîtres du monde ( ses sponsors) sur le comportement
dangereux de Kagame, lequel comportement est lourd de conséquences et que s'ils ne l'arrêtent pas, le Rwanda va connaître une seconde déflagration qui sera plus terrible que la précédente, mais
je pense qu'il serat plus judicieux d'acompagner votre action par les manifestations devant les ambassades des pays qui soutiennent le plus grand tyran que l'Afrique n'a jamais connu dans
son histoire moderne. Cependant une question se pose de savoir si les Rwandais viendront nombreux pour soutenir votre action. D'emblée si Kagame touche sur un cheveux de la Présidente
des FDU, la déflagration sera terrifiante. Alors que les Rwandais n'ont pas encore digérer leur enrôlement forcé dans l'anglophonie par Kagame, celui-ci veut leur priver la jouissance et
l'exercice de leurs droits fondamentaux, pourtant prévus par sa propre constitution. Les Rwandais qui ont la chance de vivre dans les pays de droit doivent mettre à côté temporairment la défense
de leurs petits intérêts personnels pour défendre l'intérêt général rwandais, ne serait ce que pour honorer la mémoire des leurs, victimes de Kagame.Les petits intérêts personnes sont temporaires
et éphémères alors que l'intérêt général est eternel. Un homme qui n'a aucun sens de respect à l'égard de  ceux qui l'ont fait, aucun sens de dignité de soi et de l'honneur, même un chien ne
peut le respecter. Je leur demande de se regarder dans le miroir le matin et de penser à ceux qui ont fait le Rwanda , un petit pays mais grand pays qui vient du fond des âges. Là où ils osnt
seront fiers de d'eux car ceux qui sont à intérieur ne peuvent pour l'instant agir pacifiquement. Mais c'est une question de temps. Kagame a lancé un défi au PEUPLE RWANDAIS, il verra que ses
intimiations et autres agissements d'un autre âge sont en tout état de cause voués à l'échec. Un dirigeant qui lance un défi à som peuple creuse d'emblée la tombe de son régime voire même la
sienne.