Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 Editions Sources du Nil  : Livres sur le Rwanda, Burundi, RDCongo

TPIR: Ngirabatware blâme son ancien premier ministre

7 Décembre 2010 , Rédigé par Editions Sources du Nil Publié dans #Justice et Droits de l'homme

Arusha, 3 décembre 2010 (FH) - L'ex-ministre du Plan Augustin Ngirabatware a reproché jeudi, lors de son témoignage devant le Tribunal pénal international pour Rwanda (TPIR), à son ancien Premier ministre Jean Kambanda d'avoir plaidé coupable.

Kambanda a été condamné à la perpétuité en septembre 1998 après avoir reconnu que son gouvernement n'avait pas pris les mesures nécessaires pour arrêter les massacres.

Soutenant le contraire, l'ex-ministre a pour sa part affirmé qu'ils n'avaient épargné aucun effort.

Il a indiqué avoir lui-même effectué plusieurs déplacements à l'étranger, à la recherche d'appuis en vue de mettre fin au génocide.

Pour lui, l'accord sur le plaidoyer de culpabilité conclu entre le procureur et l'ex-Premier ministre, le refus de ce procureur de mettre en accusation des éléments de l'ancienne rébellion du Front patriotique rwandais (FPR) ou d'enquêter sur l'assassinat du président Juvénal Habyarimana, font douter l'équité des procès au TPIR.

« Pour ces raisons et bien d'autres, je ne me suis pas rendu au TPIR », a dit Ngirabatware qui répondait aux questions de son avocat principal britannique, Peter Herbert.

La veille, il avait, dans une défense d'alibi, nié avoir distribué des armes à Nyamyumba (nord), sa commune natale, quelques jours après l'assassinat du chef de l'Etat.

Il a affirmé que les 13 et 14 avril 1994, dates de ces faits allégués, il se trouvait à Gitarama (centre du Rwanda), participant à des réunions du conseil des ministres.

L'ex-ministre, qui dépose pour sa défense depuis le 16 novembre, devrait être confronté la semaine prochaine aux questions de la partie adverse.

Docteur en économie de l'Université de Fribourg, en Suisse, Ngirabatware a été, dans son pays, enseignant à l'Université Nationale du Rwanda (1986-1994), puis ministre du Plan (1990-1994). Durant son exil à partir de juillet 1994, il a travaillé dans différents instituts de recherche au Gabon et en France.

Arrêté en Allemagne le 17 septembre 2007, il se trouve entre les mains du TPIR depuis le 08 octobre 2008.

NI-ER/GF

 © Agence Hirondelle

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

UGI Chris 06/01/2011 12:15



A toutes les personnes épris de paix, de justice et d'équité qui suivent de près ou de loin la question rwandaise depuis les années 1990, année pendant laquelle les inkotanyi-FPR (incorporés dans
la NRA -Armée Ugandaise) ont envahi le Rwanda à partir de ce pays en semant la mort, la haine et la désolation savent très bien que ces Hutus qui sont à Arusha ne devraient pas y être, au
contraire, les masques commencent à tomber petit à petit, les vrais coupables sont connus et sont toujours protéger par leurs sponsors. La justice finira par les rattraper.


A bon entendeur, salut.