Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 Editions Sources du Nil  : Livres sur le Rwanda, Burundi, RDCongo

Stop à l'impunité au Rwanda

5 Septembre 2011 , Rédigé par Editions Sources du Nil Publié dans #Justice et Droits de l'homme

cabecera-fr

CONTRE LA VISITE DE PAUL KAGAME A PARIS (11-12-13 SEPTEMBRE 2011) 


CAMPAGNE INTERNATIONALE DE L'ONG 'BASTA DE IMPUNIDAD EN RUANDA' 


Veut-tu nous aider ?  

SIGNE ET DIFFUSE CE MESSAGE

 

Les 11-12-13 septembre, le présidente du Rwanda, Paul Kagame, voyagera à Paris, invité par le président français Nicolas Sarkozy ; il sera présenté au Mouvement d’Entreprises de France (MEDEF) dans le but de rétablir le rôle plutôt détérioré de la France en Afrique et d’essayer de freiner l’influence croissante de la Chine sur le continent africain. Sans tenir compte du fait que le gouvernement de Rwanda commercialise les matières premières pillées chez la voisine République Démocratique du Congo, tel que de très nombreuses organisations le dénoncent, y compris l’ONU elle-même.

Paul Kagame est président du Rwanda grâce aux élections célébrées le dernier 9 août et dénoncées, parce que frauduleuses, par de nombreuses organisations. Encore aujourd’hui des leaders de l’opposition et des personnalités critiques envers Kagame restent en prison ou en exil. Nous demandons depuis des mois la libération des prisonniers politiques au Rwanda comme Victoire Ingabire, Déogratias Mushayidi et Bernard Ntaganda. Il s’agit d’un outrage à la démocratie et aux libertés devant lequel l’Europe ne peut plus continuer à fermer les yeux et, moins encore, accueillir chaleureusement et rendre les honneurs au responsable, Paul Kagame, de cette répression.

La Plateforme civile « Stop à l’impunité au Rwanda », en collaboration aves des organisations civiles de France, Belgique, Hollande et Italie, demande au Président français Nicolas Sarkozy de ne pas recevoir un homme accusé de crimes contre l’humanité par un juge français et par l’Audiencia Nacional espagnole. Dans ces tribunaux on continue à faire des recherches sur les accusations malgré les pressions internationales qui voudraient les paralyser. Le rapport de l’ONU, Mapping Exercise in RD Congo 1993-2001, ne fait que confirmer les accusations françaises et espagnoles et signale le Rwanda comme responsable de crimes qui peuvent être considérés comme un génocide contre la population congolaise et les réfugiés rwandais hutu en RD Congo.

Si des accusations tellement graves ne constituent pas des motifs de poids pour repenser les rapports de la France et de l’Europe avec le gouvernement de Kigali, alors, de quoi ont-ils besoin nos leaders pour cesser d’appuyer et de financer ce régime ?

Nous demandons aux responsables politiques français de ne pas accuellir un présumé génocidaire et de suivre l’exemple de José Luis R. Zapatero et Yves Leterne qui ont réfusé de donner la main à un homme comme Paul Kagame. Quand ce criminel sera en fin jugé à cause de ses crimes, ceux qui l’auront appuyé et soutenu avec leur silence seront discrédités et deviendront ses complices.

Veut-tu nous aider ? SIGNE ET DIFFUSE CE MESSAGE

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article