Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 Editions Sources du Nil  : Livres sur le Rwanda, Burundi, RDCongo

Selon les rabbins anglais, les massacres au Congo rappellent le génocide juif

28 Avril 2010 , Rédigé par Editions Sources du Nil Publié dans #Justice et Droits de l'homme

Massacre en RDC: 52 Rabbins anglais signent une pétition pour obliger les chefs des partis politiques à l’action

mediacongo.net

52 rabbins anglais ont signé vendredi  dernier une pétition publiée dans le journal «The Guardian », pour appeler les responsables des partis politiques anglais, en campagne électorale, à  s’engager pour faire de la situation en RDC une priorité absolue lors de la prochaine législature.
Voici leur pétition :  

« Nous ne devons pas oublier les victimes de la guerre en RD Congo »

Le peuple de la République Démocratique du Congo (RDC)  a subi pendant plus de 11 ans des violences, des crimes de guerre, la corruption, des crises humanitaires, pillages et viols sur une échelle qui défie l'entendement. En avril 2007,  l'ONG  « International Rescue Committee » a estimé le nombre de morts en RDC depuis 1998 à 5,4 millions. Ce chiffre terrible continue d'augmenter à un taux de 45.000 par mois. Les conséquences supplémentaires liées à la maladie et à la malnutrition ont entraîné une augmentation du nombre de morts à au moins 7 millions, sans compter les millions de réfugiés.
Ce que ces chiffres choquants ne peuvent pas transmettre, c'est l'ampleur des viols, de la torture et des mutilations toujours en cours. Au mois de février, 15 femmes ont été enlevées et violées par des agresseurs armés - cinq ont été sauvagement torturées, puis décapitées; trois ont survécu et ont été transportées à l'hôpital Panzi à Bukavu pour des soins médicaux d'urgence. Les sept autres sont toujours portées disparus, sans doute mortes. L’organisme des Droits de l'Homme « Genocide Watch »  place la RDC au sommet de sa liste 2010 des pays confrontés à des massacres en cours.
Il n'existe toujours pas de fin en vue pour ces atrocités. En outre, la stabilité politique et la paix sont d'une importance capitale non seulement pour les citoyens congolais, mais pour tous ceux de la région des Grands Lacs d'Afrique. Pourtant, pour le reste du monde, le sort du peuple de la RDC demeure invisible.
Nous venons juste de commémorer le « Yom HaShoah », la journée annuelle juive à la mémoire des victimes de l’Holocauste (le 12 avril). Si l'on considère la souffrance et l'ampleur des atrocités commises en RD Congo, nous ne pouvons que nous rappeler nos propre 6 millions de victimes du génocide Nazi. Le "Ne rien entendre, ne rien voir et ne rien faire» ne remplit pas la promesse du  «plus jamais ça! » ; rester les bras croisés alors que les êtres humains sont massacrés. Il ya déni de justice pour les victimes et cela questionne notre profonde engagement pour l'humanité. Comme rabbins nous ne pouvons pas ignorer l'appel de notre tradition: « Celui qui détruit une âme, est comparable à celui qui détruit le monde. Et quiconque sauve une vie, et comme celui qui sauve le monde. »
En conséquence, nous lançons un appel à tous les chefs des partis [politiques] au nom du peuple de la RDC. Nous avons tous la responsabilité d’être la voix des sans voix. En tant que membre permanent du Conseil de sécurité de l'ONU et aussi membre essentiel de l'Union Européenne, du Commonwealth et du G20, le Royaume-Uni pourrait et devrait jouer un rôle plus déterminant dans la mobilisation de l'opinion mondiale à s'attaquer aux causes profondes de ce conflit. Nous demandons donc à tous les partis de s’engager de manière inébranlable pour faire de la situation en RDC une priorité absolue lors de la prochaine législature.
Nous sommes conscients qu'il existe de nombreuses autres crises humanitaires à travers le monde qui nécessitent une attention urgente. Néanmoins, la guerre et l’immense crise humanitaire en RDC sont sur une échelle qui ne peut plus rester ignorée. L’heure pour l’action est arrivée ; le moment est venu pour la prise de responsabilité. Nous espérons que tous les chefs de parti sauront répondre à l'appel.

 

  1. Rabbi David Mitchell , Radlett & Bushey Reform Synagogue
  2. Rabbi Dr. Tony Bayfield, Head of the Movement for Reform Judaism 
  3. Rabbi Danny Rich, Chief Executive Liberal Judaism
  4. Rabbi Shoshana Boyd Gelfand, Executive Director of the Movement for Reform Judaism 
  5. Rabbi Professor Marc Saperstein, Principal Leo Baeck College
  6. Rabbi Tony Hammond, Bromley Reform Synagogue & Chair of the Assembly of Reform Rabbis UK 
  7. Rabbi Peter Tobias, The Liberal Synagogue, Elstree & Chair of the Rabbinic Conference of Liberal Judaism
  8. Rabbi Jonathan Wittenberg, New North London Masorti Synagogue 
  9. Rabbi Dr. Michael Shire, Vice Principal Leo Baeck College
  10. Rabbi Colin Eimer, Southgate & District Reform Synagogue 
  11. Rabbi Jeremy Gordon, New London Masorti Synagogue
  12. Rabbi Michael Hilton  , Kol Chai Hatch End Jewish Community 
  13. Rabbi Deborah Kahn-Harris, Southgate and District Reform Synagogue
  14. Rabbi Janet Darley, South London Liberal Synagogue 
  15. Rabbi Richard Jacobi, Woodford Liberal Synagogue
  16. Rabbi Miriam Berger  , Finchley Reform Synagogue 
  17. Rabbi Maurice Michaels, South West Essex & Settlement Reform Synagogue
  18. Rabbi Kathleen de Magtige-Middleton, Middlesex New Synagogue 
  19. Rabbi Mark Goldsmith, North Western Reform Synagogue
  20. Rabbi Rodney Mariner, Belsize Square Synagogue 
  21. Rabbi Sybil Sheridan, Wimbledon and District Reform Synagogue
  22. Rabbi Sylvia Rothschild, Wimbledon and District Reform Synagogue 
  23. Rabbi Joshua Levy, North Western Reform Synagogue
  24. Rabbi Steven Katz, Hendon Reform Synagogue 
  25. Rabbi Paul Freedman, Radlett & Bushey Reform Synagogue
  26. Rabbi Helen Freeman, West London Synagogue 
  27. Rabbi Amanda Golby, Member of the Assembly of Reform Rabbis UK
  28. Rabbi Debbie Young-Somers, West London Synagogue 
  29. Cantor Zoe Jacobs, Finchley Reform Synagogue
  30. Rabbi Michael Pertz, South West Essex & Settlement Reform Synagogue 
  31. Rabbi Barbara Borts, Newcastle Reform Synagogue
  32. Rabbi Ian Morris, Sinai Synagogue – Leeds 
  33. Rabbi Brian Fox, Menorah Synagogue – Manchester
  34. Rabbi Irit Shillor, Harlow Reform Synagogue 
  35. Rabbi Larry Becker, Sukkat Shalom Reform Synagogue - Wanstead
  36. Rabbi Neil Amswych, Bournemouth Reform Synagogue 
  37. Rabbi Stephen Howard, Southgate Progressive Synagogue
  38. Rabbi Elizabeth Tikvah Sarah, Brighton and Hove Progressive Synagogue 
  39. Rabbi Francis Ronald Berry, Bristol and West Progressive Jewish Congregation
  40. Rabbi Dr. Andrew Goldstein, Emeritus Rabbi of Northwood & Pinner Liberal Synagogue & Chairman of the European Union for Progressive Judaism 
  41. Rabbi Charles Wallach, Brighton & Hove Reform Synagogue (and former member of the President's Religious Advisory Council, South Africa)
  42. Rabbi Michael Foulds OBE, New Essex Masorti Synagogue 
  43. Rabbi Jacqueline Tabick, North West Surrey Synagogue
  44. Rabbi Rebecca Qassim Birk, Westminster Synagogue 
  45. Rabbi Janet Burden, Ealing Liberal Synagogue & West Central Liberal Synagogue
  46. Rabbi Dr Frank Hellner, Emeritus Rabbi of Finchley Progressive Synagogue 
  47. Rabbi Warren Elf, Southend and District Reform Synagogue
  48. Rabbi Monique Mayer, Member of Rabbinic Conference & Leo Baeck College 
  49. Rabbi Dr. Margaret Jacobi, Birmingham Progressive Synagogue
  50. Rabbi Jeffrey Newman, Director Earth Charter UK 
  51. Rabbi Charley Baginsky, Kingston Liberal Synagogue
  52. Rabbi Judith Levitt, Leo Baeck College Recruitment Officer

The Guardian , vendredi 23 avril 2010
http://www.guardian.co.uk/world/2010/apr/23/victims-of-war-in-congo

 


Kinshasa, 28/04/2010 (The Guadian/MCN, via mediacongo.net)

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Girukwayo Bagira 02/05/2010 08:13



Vers les années 1992, j'ai eu la chance lire le livre L'HOLOCAUSTE et vers les années 1998 j'ai lu le roman VICTORIA. Les deux documents parlent de l'Allemagne en eau bouillante. Tout le pays est
en guerre mais un seul groupe racial devient la cible privigiée d'un régime: Les juifs, la proie d'Hitler. L'horreur indescriptible dont les juifs sont victimes m'a poussé à lire et relire la
Bible. Et ma connaissane là-dedans a augmenté considérablement.


C'est vrai que dans le passé, les chefs juifs ont renié Jésus et l'ont trahi aux païens Romains. Mais en poursuivant l'histoire, je me suis rendu compte que les conséquences atroces de cette mort
du Christ avaient été une leçon reçue une fois pour toutes car les rescapés Israelites se sont calmés jusqu'à ce jour.


En poursuivant mes recherches, j'ai remarqué qu'au cours de presque vingt siècles passés, le peuple juif ne s'est jamais plus engagé dans une agression quelconque, ni livrer de combat
stupide. Partout où les juifs ont été attaqués, ils étaient des victimes. Les rares combats de ce peuple sont de nature à se défendre.


Le même esprit de sagesse et d'humanité, fort d'une expérience bi-millénaire vient de susciter 52 rabbins anglais à s'insurger contre le calvaire qu'est entrain de vivre le peuple
congolais et cela injustement.


Nous ne savons pas encore si la situation congolaise est le fruit d'une conspiration, ou juste d'un hasard. Mais le mutisme des nations face à ce drame fait peur et cela avec raison suite au
bilan jusque-là établi.


Moi, en tant que Congolais, je pense que cette solidarité de la part de ces juifs devrait être saluée à bras grandement ouverts. Car, je suis sûr qu'ils nous aideront à arrêter les coupables
-congolais et étrangers sans la moindre partialité- afin de faire justice.


Merci à nos frères juifs,


Merci également à quiconque aime et oeuvre pour la paix dans ce monde troublé.


G. Bagira


 


 



Jeff Saidi 29/04/2010 16:07



Enfin une demarche qui peut faire bouger les choses. Plutot que de nous adresser mutuellement des arguments et autres critiques entre congolais, NOUS POUVONS ETRE BEAUCOUP PLUS EFFICACES
en nous adressant par tous les moyens aux dirigeants des pays du Nord. Ces pays etant le debut et la fin de nos problemes.


Sovenons nous de l'histoire de notre pays depuis l'Etat Independant du Congo EIC) jusqu'a ce jour, il y a toujours eu intervention des pays du Nord. Leopold II a ete contraint de ceder
l'EIC a la Belgique suite a cette intervention. Dans les annees 60, il y a eu l'envoi des troupes de l'ONU, plus tard la France et la Belgique et maintenant la MONUC et tant d'autres en
coulisse.


Nous qui sommes a l'exterieur devons faire en sorte que nos interventions avec les forces vives des pays qui nous accueillent amenent lors opinion publique a influencer leurs
gouvernements lesquels peseront sur le cours de ce qui se passe chez nous.


Sensibilisons-nous mutuellement mais l'un des objectifs est d'influencer l'opinion publique de nos pays d'accueil.