Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 Editions Sources du Nil  : Livres sur le Rwanda, Burundi, RDCongo

Samuel Eto'o, carton rouge

6 Juin 2011 , Rédigé par Editions Sources du Nil Publié dans #Ressources et environnement

De nombreux supporters des « Lions indomptables » souhaitent le départ de Samuel Eto’o de la sélection nationale

Source: Afrique Avenir

APA – Douala (Cameroun) Une bonne partie du public camerounais souhaite ouvertement le départ de Samuel Eto’o Fils de la sélection nationale, le capitaine des « Lions indomptables » étant présenté comme « le principal instigateur des problèmes » que connaissent les quadruples champion d’Afrique.

Si personne ne semble remettre en cause le talent du quadruple « Ballon d’or africain », beaucoup de Camerounais estiment qu’il est au centre des intrigues qui polluent l’ambiance au sein de l’équipe.

« On est d’accord sur le talent de Samuel Eto’o. Sauf que son comportement dans l’équipe et en dehors cause plus de problèmes qu’il n’en résolve. Le moment est peut-être venu pour quitte la sélection et laisser la place aux autres », affirme-t-on dans les rues et chaumières à travers le pays.

Pour cette catégorie de Camerounais, en quelques années, « Eto’o a eu les problèmes avec Womé Nlend, l’ancien capitaine Rigobert Song Bahanag, Achille Emana et tout récemment Alexandre Song, sans oublier les relations exécrables que l’attaquant de l’Inter de Milan a eues l’année dernière avec l’icône du football africain Albert Roger Milla, traitant publiquement ce dernier de « aigri ».

« On ne passera pas tout le temps à résoudre les problèmes de Eto’o avec ses coéquipiers. Cela devient récurrent au point qu’il faut envisager de tourner sa page pour donner une chance de reconstruire une nouvelle équipe compétitive » affirment de nombreux supporters des « Lions indomptables ».

Selon eux, « on ne construit pas au passé », ce qui veut dire que Eto’o qui a officiellement trente ans, amorce sa phase de déclin.

Ressentiment qui a pris d'autres proportions après que Samuel Eto'o ait raté un penalty qui prive le Cameroun de la prochaine CAN, lui qui est présenté comme celui qui avait insisté pour la mise à l'écart de Pierre Womé Nlend après avoir raté dans les mêmes conditions le penalty qui avait privé le Cameroun de la Coupe du Monde 2006.

Depuis que l’ancien meilleur buteur de la Liga espagnole est devenu capitaine, beaucoup le trouvent « envahissant » et « insupportable », d’autant qu’avec la retraite de l’ex capitaine Rigobert Song Bahanag, « tous les joueurs camerounais sont à ses pieds ».

Un avis évidemment battu en brèche par beaucoup de Camerounais qui soutiennent que son expérience, son talent et son aura pourront faciliter de rebâtir une nouvelle équipe, ceux-ci ajoutant sans fioriture que « Eto’o n’a pas quelqu’un avec qui il peut jouer normalement ».

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article