Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 Editions Sources du Nil  : Livres sur le Rwanda, Burundi, RDCongo

Rwanda: le pouvoir de Kagame empêche la tenue du congrès constitutif desFDU-Inkingi pour la 2ème fois

13 Mars 2010 , Rédigé par Editions Sources du Nil Publié dans #Rwanda: élections 2010

COMMUNIQUÉ DE PRESSE:

IMPASSE POLITIQUE: LE POUVOIR DE KAGAME EMPÊCHE LA TENUE  DU CONGRES CONSTITUTIF DES FDU-INKINGI POUR LA DEUXIEME FOIS.

 

Nous informons les Rwandais et les amis du Rwanda que notre Congrès constitutif prévu à Kigali le 12 Mars 2010 a été pour la deuxième fois torpillé par l'administration du Président Kagame. Nous exprimons nos plus sincères excuses aux centaines de délégués qui sont venus de partout dans le pays pour tous les inconvénients et les humiliations endurées.

 

Il s'agit d'une impasse politique inacceptable imposée par le régime du FPR à la population rwandaise. En plus de menaces et de harcèlements politiques bien documentés, le régime confirme sa volonté de sceller l'espace politique. Sous pression visible du pouvoir, l'administration municipale n'a pas voulu autoriser notre Congrès qui aurait du se réunir le 26 Février 2010.

 

En violation de l'article 5 de la loi organique n ° 19/2007 du 04/05/2007 modifiant et complétant la loi organique n ° 16/2003 du 27/06/2003 régissant les organisations politiques et les politiciens, le maire de Nyarugenge (Kigali) a ordonné, dans une lettre datée du 5 Mars 2010, que la réunion ne sera autorisée que si la police nationale confirme qu'elle procédera à son devoir d'assurer la sécurité de la réunion. Dans le dilemme de l'œuf et de la poule, la police nous a informé officiellement dans une lettre datée du 10 Mars que ce n'est pas leur attribution d'autoriser des réunions politiques et qu'elle ne peut donc pas discuter des détails de sécurité tant qu'il n'y a pas d'autorisation de se réunir délivrée par les autorités compétentes. L'administration municipale a fait semblant d'être sous instructions confuses du Ministère de l'Administration Locale, en se référant à une loi inexistante transférant les autorisations des réunions politiques à la police nationale ou autres services de sécurité. Formulée en ces termes, le problème semble trivial.

 

Le gouvernement devrait comprendre que les activités politiques pacifiques et les partis d'opposition ne représentent aucune menace pour la sécurité nationale. Il n'y a pas d'état d'urgence pour soutenir les plans destinés à placer les droits civils et politiques aux mains de la police ou sous le diktat de l'appareil de sécurité. Bien entendu, le régime est en train de gagner du temps pour échapper à toute compétition sérieuse. Toutes ces manœuvres trompeuses mettent en danger la crédibilité de l'élection présidentielle imminente et donc la légitimité des résultats. Le pays risque de glisser plus profondément dans une transition volatile.

 

Cela se passe dans un contexte sécuritaire imprévisible, avec l'arrestation d'une figure de l'opposition politique, Déogratias Mushayidi, les arrestations ou l'exil de certains officiers militaires supérieurs; explosion de grenades dans la capitale; barrières de nuit par les militaires;  menaces graves contre les observateurs internationaux des doits de l'homme.

 

Tenant compte du manque évident de bonne volonté de la part du gouvernement d'ouvrir l'espace politique qui se rétrécit inexorablement;

 

Déçues par l'absence de pressions suffisantes par les principaux partenaires du Rwanda et la communauté internationale sur l'impasse politique et la détérioration de la situation de la sécurité 4 mois avant l'élection présidentielle controversée de 2010;

 

Déterminées à poursuivre notre lutte non-violente pour la démocratie dans notre pays,

 

Les FDU-INKINGI ont décidé de mettre en place un comité exécutif provisoire, comme suit:

 

- Mme Victoire Ingabire Umuhoza, Présidente

 

- M. Boniface Twagirimana, Vice-Président

 

- M. Sylvain Sibomana, Secrétaire Général

 

- Mme Alice Uwera, Trésorière

 

- Mme Madeleine Mukamana, Chargée des Affaires Sociales, des Droits Humains et du Genre

 

- M. Pascal Ntirenganya, Chargé des Affaires Economiques

 

- M. Gratien Nsabiyaremye, Chargé de la Jeunesse et du Développement Communautaire

 

Fait à Kigali, le 12 mars 2010

 

Madame Victoire Ingabire Umuhoza

 

Présidente des FDU-Inkingi

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article