Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 Editions Sources du Nil  : Livres sur le Rwanda, Burundi, RDCongo

Rwanda: 1,5 milliard de Frw à dépenser alors que l'on connaît les résultats de l'élection présidentielle

17 Juillet 2010 , Rédigé par Editions Sources du Nil Publié dans #Rwanda: élections 2010

Le FPR a prévu 1,5 milliard de Francs rwandais pour la campagne présidentielle alors que tous ses concurrents potentiels se trouvent en prison. Pourquoi dépenser tant d'argent alors que l'on connaît d'ores et déjà le résultat des élections? Pourquoi tant de frénésie à mettre les gens en prison, si par la suite l'on doit dépenser pour la campagne présidentielle!

 

Source RNA

Print

Le vice- président du FPR Bazivamo Christophe (C) et le Sénateur Wellars Gasamagera s’entretiennent avec une journaliste

Kigali: Contrairement à certains partis qui ont affirmé pouvoir contracter des crédits bancaires pour leur campagne présidentielle de 2010, le Front Patriotique Rwandais (FPR) se sent confortable avec les 1,5 milliards Frw qu’il a prévus pour mener campagne en faveur de son candidat Paul Kagame.

«  Le FPR se réjouit des réalisations au cours du premier mandat de sept ans de son candidat Paul Kagame. Il n’éprouve nulle inquiétude pour le budget de 1,5 milliards Frw qu’il a prévus pour les activités de campagne électorale de son candidat Kagame qui brigue un second mandat », a indiqué le vice-président de ce parti, Christophe Bazivamo.

Il a ajouté que la campagne électorale du FPR sera lancée mardi le 20 juillet 2010 à 13 h au stade Amahoro de Kigali. Elle se poursuivra dans tout le pays et au niveau de tous les secteurs et de chaque district.  

« Il est prévu que le candidat du FPR se rendra dans chaque district pour informer la population de son programme pour son second mandat. Les représentants du candidat se rendront dans d’autres circonscriptions que ne pourra pas visiter Kagame », a-t-il dit.

Bazivamo a tenu ces propos lors d’une conférence de presse en ce début d’après-midi au siège du FPR, alors qu’il s’exprimait sur la prochaine campagne présidentielle du candidat du FPR.

Interrogé sur les accusations de l’opposition intérieure qui se voit muselée et privée du droit d’enregistrement de leurs partis et même de la libre expression, le vice-président du FPR a rétorqué que dans ses principes, le FRP fait la promotion de la démocratie et de la liberté d’expression.

« Le FPR croit au débat constructif. Les institutions en charge de l’enregistrement des partis peuvent répondre au sujet des motifs qui les ont poussées à ne pas enregistrer certains partis », a poursuivi Bazivamo.

De son côté, le Secrétaire général du FPR, François Ngarambe, a rappelé que le FPR dispose actuellement des capacités pour accomplir d’importantes activités en faveur du bien-être des Rwandais.

Pour lui, le FPR a respecté les promesses faites à son électorat en 2003, quand il a gagné le scrutin. Ces promesses sont résumés dans quatre piliers que sont la bonne gouvernance, la justice, l’économie et les conditions sociales.

« Un bon leadership doit réaliser l’amélioration des conditions socio-économiques des populations qui se préparent ensemble un bon futur, une bonne vision de l’avenir », a-t-il dit.
C’est ainsi que tous les secteurs de la vie nationale ont fait des progrès importants. Que ce soit au niveau de l’économie, santé, éducation, sécurité, promotion du genre, agriculture et élevage.

« Les acquis connaîtront des améliorations en constante progression en vue de développement intégral du Rwanda », a-t-il poursuivi.

Il a rappelé que des instructions ont été données par le FPR afin qu’au niveau des districts, les habitants fassent preuve de bon comportement aux fins d’éviter toute violence liée aux élections. (Fin)

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article