Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 Editions Sources du Nil  : Livres sur le Rwanda, Burundi, RDCongo

RDC : l’ONU entend adopter des sanctions contre les rebelles

22 Octobre 2012 , Rédigé par Editions Sources du Nil Publié dans #Actualités

Le Conseil de sécurité de l’ONU a l’intention d’adopter des sanctions contre les dirigeants du mouvement rebelle M23 (Mouvement du 23 mars) qui opère dans l’est de la République démocratique du Congo, a déclaré vendredi le président du Conseil de sécurité Gert Rosenthal (Guatemala).

 

"Le Conseil de sécurité exprime son intention d’adopter des sanctions ciblées contre les dirigeants de M23 et de ceux qui violent les sanctions et l’embargo sur les armes, il appelle tous les pays membres (de l’ONU) à présenter d’urgence des propositions à ce sujet au Comité 1533", est-il indiqué dans la déclaration.

Le Comité 1533 est un groupe d’experts chargés de contrôler le respect de l’embargo sur les armes dans la république démocratique du Congo. Il a été formé en 2004 conformément à la résolution 1533 sur la RDC.

"Le Conseil condamne également les efforts faits par le M23 pour mettre en place une administration parallèle et saper l’autorité de l’État et exige que ce groupe et les autres groupes armés, dont les Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR), mettent immédiatement fin à toutes les formes de violence et autres activités de déstabilisation", a ajouté M.Rosenthal. Il a en outre appelé les pays voisins à ne pas soutenir les groupes armés congolais.

Plusieurs bandes opèrent dans la République démocratique du Congo depuis la fin de la guerre civile en 2002. Le Mouvement du 23 mars est un groupe rebelle formé en mars dernier par d’anciens soldats congolais qui se sont mutinés et sont actuellement dirigés par le colonel Sultani Makenga.

Au moins 320.000 personnes ont été déplacées dans la province du Nord-Kivu depuis le début des exactions menées par le M23 en avril dernier, selon l’ONU. La Mission des Nations Unies pour la stabilisation au Congo (MONUSCO) compte actuellement 17.000 hommes.

Source: Afriscoop

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article