Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 Editions Sources du Nil  : Livres sur le Rwanda, Burundi, RDCongo

RDC: l’ONG WWF s’oppose au projet d’exploitation pétrolière dans le parc des Virunga

2 Août 2013 , Rédigé par Editions Sources du Nil Publié dans #Ressources et environnement

Source: Radio Okapi

Le Fonds mondial pour la nature (WWF) invite la compagnie britannique Soco International à abandonner son projet d’exploitation pétrolière dans le parc des Virunga. D’après cette ONG environnementaliste, ce serait une erreur d’exploiter du pétrole dans le parc national des Virunga qui abrite des gorilles en voie de disparition et 3 000 autres espèces d’animaux.

«Les compagnies pétrolières s’apprêtent à pénétrer dans un des lieux les plus précieux et fragiles au monde », a déclaré Lasse Gustavsson, directeur exécutif du WWF, à des journalistes.

Le parc des Virunga alors parc national Albert avait été créé en 1925 et il s’étend sur 7.800 km².

Pour sa part, le directeur du WWF pour la RDC, Raymond Lumbuenamo, reproche au gouvernement congolais d’avoir accordé des concessions pétrolières dans ce parc en 2007 malgré ses propres législations environnementales et les accords internationaux signés.

WWF soutient, de son côté, qu’une industrie pétrolière ne peut pas être un avantage pour une région affectée depuis longtemps par des conflits entre des groupes ethniques, des rebelles, le gouvernement et des voisins tels que le Rwanda.

En RDC, ajoute l’ONG, l’arrivée massive d’étrangers à la recherche d’un emploi éventuel pourrait être une source de conflits au sein du pays.

Un rapport publié par la même organisation a mis en évidence qu’une meilleure exploitation de la pêche, de l’électricité hydraulique et de l’écotourisme au sein du parc des Virunga pourrait générer un revenu de 1,1 milliard de dollars par an, tout en reconnaissant que le retour à la paix était nécessaire pour atteindre un tel résultat. Aujourd’hui, les revenus liés au parc sont d’environ 50 millions de dollars.

Mais dans un communiqué publié en début de semaine, le directeur de Soco, Rui de Sousa, a affirmé que son entreprise était « extrêmement sensible à l’importance environnementale du parc national des Virunga », et qu’il était prêt à trouver des solutions grâce auxquelles développement et préservation pourraient « aller de pair » dans cette partie du pays.

Pour l’Unesco, l’exploration et l’exploitation de pétrole serait une violation du statut de patrimoine mondial du parc des Virunga.

Depuis la signature de l’ordonnance présidentielle accordant l’exploration et la production du pétrole dans le bloc 5 du rift albertin Est de la RDC à l’entreprise Soco internationale en juin 2010, ce projet bute à des résistances de l’Institut congolais pour la conservation de la nature (ICCN), des élus locaux et des ONG environnementales.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article