Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 Editions Sources du Nil  : Livres sur le Rwanda, Burundi, RDCongo

RDC: des évêques catholiques célèbrent une messe spéciale dans la zone occupée par le M23

21 Septembre 2012 , Rédigé par Editions Sources du Nil Publié dans #Actualités

Source: radio okapi

23/6/2011 au centre Nganda à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo Une délégation de la Conférence nationale épiscopale du Congo (Cenco) a qualifié d’«injuste et injustifiée»  la guerre «imposée» par la rébellion du M23 au gouvernement congolais. Les évêques catholiques se sont exprimés ainsi lors d’une messe dite, mercredi 19 septembre, à la paroisse Saint Aloise de Rutshuru au Nord-Kivu.

Le message de la Cenco aux populations de Rutshuru a été lu publiquement par Monseigneur Valentin Masengo, évêque de Kabinda et chef de cette délégation. Des sources proches de cette délégation ont résumé ce massage en ces termes:

«La guerre du M23 est injuste et injustifiée. La RDC reste indivisible. Les ressources minières de la RDC ne devraient pas faire l’objet d’une exploitation illégale par quelque homme armé que ce soit

La Cenco a, par ailleurs, lancé un appel au peuple congolais pour dénoncer toute tentative de balkanisation du pays.

Ainsi, après la messe, les évêques ont rencontré les dirigeants du M23, conduits par le colonel Makenga Sultani, selon les mêmes sources.

Au sortir de cette rencontre, le colonel Makenga a indiqué à la presse qu’ils avaient révélé aux évêques des vérités que ces derniers ne connaissaient pas au sujet de cette guerre. «Le M23 est prêt à négocier, si seulement le gouvernement l’acceptait », a-t-il poursuivi.

Toutefois, ces négociations ne pourraient plus porter sur les seuls accords du 23 mars 2009 du fait que «les choses ont évolué », a souligné le mouvement rebelle, sans autres précisions. Ces accords, conclus par Kinshasa et les rebelles de l’ex-Congrès national pour la défense du Peuple (CNDP), prévoyaient notamment l’intégration de ces derniers dans l’armée régulière et dans les institutions de la RDC. Le M23, dont les principaux animateurs sont issus du CNDP, accuse Kinshasa de n’avoir pas respecté les clauses de ces accords.

Pour leur part, les évêques n’ont fait aucun commentaire après cette rencontre, ont rapporté les mêmes sources. Ils ont juste indiqué qu’ils iraient faire rapport à l’assemblée générale de la Cenco qui les a mandatés pour cette mission.

C’est la première fois que la Cenco a organisé une telle mission, depuis la création du M23 en mai dernier. Au total, quatre paroisses catholiques du territoire de Rutshuru sont sous le contrôle du M23. Il s’agit de paroisses de:

  • Karambi
  • Jomba
  • Rugari
  • Rutshuru.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article