Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 Editions Sources du Nil  : Livres sur le Rwanda, Burundi, RDCongo

Opienge: les FARDC refusent les négociations des notables avec les Maï-Maï

24 Novembre 2010 , Rédigé par Editions Sources du Nil Publié dans #Justice et Droits de l'homme

Source: Radio Okapi

Une délégation des notables de Bafwasende séjourne à Opienge, où elle échange avec Luc Yabili, le chef rebelle Maï-Maï local. Cette visite entre dans le cadre des démarches entreprises par les notables de ce territoire, depuis octobre sous la houlette des autorités politico-administratives, pour inviter ce chef rebelle au dialogue. Les autorités militaires désapprouvent cette initiative. 

L’idée de mettre ensemble les protagonistes, selon le porte-parole de ces notables, Clément Aoyi, permettra de trouver une solution dans l’amiable: 

«Le  sang des militaires est versé à Opienge. Ce sont des Congolais. Les Maï-Maï, qui sont de l’autre coté, ce sont toujours des Congolais. Le souverain primaire qui succombe, ce sont des Congolais. L’économie nationale est affectée. Etant donné que le major Luc est l’enfant du milieu, pourquoi nous ne pouvons pas nous réunir et le rencontrer pour trouver une solution dans l’amiable, au lieu que le sang puisse être versé continuellement ?» 

Mais cette initiative est mal appréciée par le commandant de la neuvième région militaire, le général de brigade Jean-Claude Kifwa, qui continue de considérer Luc Yabili comme un ennemi à déloger de force de son retranchement. Car, selon lui, ce dernier déstabilise le pouvoir en place. 

«S’il y a des négociations qui sont en cours, en tout cas, ce sont des négociations qui sont faites en dehors de l’armée.  Parce que moi, je suis le commandant région ; raison pour laquelle je fais un appel d’interdire cela.» 

Il se demande, par ailleurs, comment les notables peuvent entreprendre des contacts avec l’ennemi sans que les militaires qui sont déployés soient au courant. Il a poursuivi: 

«Le temps de négociation est révolu. Et je dis que je vais mener des opérations. Je vais ordonner qu’on puisse continuer les opérations de ratissage.»

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

MWANA ZAIRE 25/11/2010 19:15



Comment le commandant KIFWA peut refuser de dialoguer avec un fils du pays comme le mai-mai et tendre la main au CNDP qui ne sont que des rwandais infiltres dans notre armee pour destabiliser
notre pays?  Pour moi j'essaye un peut de faire la retrospective et en conclusion je trouve que cette decision du General KIFWA de refuser le dialogue avec le mai-mai ca ne vient pas de
KIFWA et il ya une certaine influence provenant de l'hierarchie comme ils ont toujours dit,mais KIFWA est entrain de comettre une grosse erreur en refusant de negocier avec ses propres freres?
KIFWA ne fais jamis cette erreur car le peuple qui souffre et qui veut se debarrasser des etrangers qui occupent notre pays et nos institutions te jugeront un jour,un homme avertit en vaut zero
KIFWA faut pas gaffer mon frere...