Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 Editions Sources du Nil  : Livres sur le Rwanda, Burundi, RDCongo

Les USA estiment que les élections en RDC ont été entâchées d'irrégularités

15 Décembre 2011 , Rédigé par Editions Sources du Nil Publié dans #Actualités

Source: bbc afrique

Les Etats-Unis ont estimé que les élections présidentielles en République Démocratique du Congo ont été “gravement entachées” d’irrégularités. L’Administration Obama dit cependant ne pas savoir encore si ces irrégularités ont pu influer sur le résultat du scrutin dont le président sortant, Joseph Kabila, a été déclaré le vainqueur.

Dans un communiqué, Victoria Nuland, la porte-parole du Département d’Etat, soutient que le processus électoral en RDC a été “gravement entaché d’irrégularités, d’avoir manqué de transparence et de ne pas être à la hauteur des avancées démocratiques observées lors d’autres élections récentes en Afrique”.

La porte-parole du ministère américain des Affaires Etrangères précise que les Etats-Unis sont parvenus à cette conclusion sur la base des déclarations faites par différentes missions d’observateurs internationaux et locaux, sur la base aussi des propres observations de l’ambassade américaine à Kinshasa, de celles faites par d’autres représentations diplomatiques en RDC et par des organisations non gouvernementales comme le Carter Center.

L’Administration Obama prévient néanmoins qu’a ce stade, il “n’est pas évident que les irrégularités du scrutin aient été suffisantes pour modifier son résultat”. Elle appelle donc les autorités congolaises à “examiner de prés” les irrégularités en question et à “procéder avec un maximum d’ouverture et de transparence”. Elle indique que les Etats-Unis sont prêts à offrir leur assistance technique afin de mener une telle enquête.

“Les Etats-Unis continuent de suivre la situation de prés et continuent de se tenir aux cotés des Congolais dans leur désir de faire progresser la paix et la démocratie dans leur pays”, affirme Victoria Nuland.

La porte-parole du Département d’Etat appelle par ailleurs les hommes politiques congolais à “agir de manière responsable, à renoncer à la violence et à résoudre leur désaccords par un dialogue pacifique et constructif”.

La semaine dernière, Madame Nuland avait déjà appelé la Commission Electorale Nationale et Indépendante a “assurer la crédibilité des résultats du scrutin en faisant preuve de transparence”. Le Département d’Etat avait aussi conseillé aux ressortissants américains de s’abstenir de voyager en RDC “au moins jusqu’a la fin de l’année”.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Alain med 17/12/2011 17:01


les présidents africains sont certainement serviteurs de la communauté internationnale et non de leurs peuples mais ce qui m'inquiète ce que, pourquoi elle impose les dirigeants qui ne savent
absolument rien à l'instar de celui de la RDC? Mr Kanambe le soit disant fils de Mzee kabila il ne sait rien sur la gestion d'un pays comment peut-il diriger un pays comme le Congo plein des
intellectuels. je démande à cette communauté de mettre un peu de serieux dans ce qu'elle fait en Afrique. je suis étudiant en deuxième année dans la faculté de médecine et je ne peux pas gerer ce
pays coome ce vaut rien de kabila.