Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 Editions Sources du Nil  : Livres sur le Rwanda, Burundi, RDCongo

Les pays membres de la Cpgl optent pour une économie transparente et une justice commune

23 Février 2010 , Rédigé par Editions Sources du Nil Publié dans #Actualités


(Digitalcongo.net 22/02/2010)


Deux points ont été retenus lors de la tenue à Kinshasa de la réunion des pays membres de la Cpgl, à savoir : la création d’une justice commune pour la communauté, et sur le plan économique, l’instauration de la libre circulation des personnes, des biens et des capitaux entre la Rdc, le Rwanda et le Burundi.

Les experts de la Communauté économique des pays des Grands Lacs (CEPGL) réunis pendant trois jours à Kinshasa, ont à l’issue des travaux adopté quelques innovations sur des textes de base dont l’introduction d’un mécanisme de règlement des conflits avec l’instauration de la Cour de jus­tice de la communauté.

Ils ont également adopté l’intégration du volet économique et la libre circulation des personnes, des biens et des capitaux. Certains textes exis­taient mais il fallait les adapter au contexte actuel. S’agissant du texte relatif à la libre circu­lation, il n’a jamais été ratifié, a indiqué le chef de la déléga­tion burundaise, T. Zeyimana.


« Aujourd’hui, il y a, cer­tes, des impératifs de sécurité mais aussi ceux de la promotion de l’état de droit et de lutte commune contre les violations graves des droits humains », a-t-il indiqué en ajoutant qu’il y a égale­ment le renforcement des ob­jectifs économiques.

Quant à son collègue du Rwanda, il a appelé à la pro­motion de l’esprit communau­taire. Ces innovations conte­nues dans deux conventions seront être soumises à l’approbation des gouvernements de trois pays, le Burundi, le Rwanda et de la République Démocratique du Congo (RDC).

Les assises de Kinshasa ont permis aux experts de trois pays d’adopter ces textes de base révisés de la CEPGL, après les travaux qui se sont tenus en décembre 2009 à Bu­jumbura, 24 ans après la créa­tion de cette organisation.

APA

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article