Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 Editions Sources du Nil  : Livres sur le Rwanda, Burundi, RDCongo

Les opérations contre les FDLR au Kivu se suivent et se ressemblent: après "Kimia 2" voici aujourd'hui "Amani Leo"

2 Janvier 2010 , Rédigé par Editions Sources du Nil Publié dans #Histoire - politique

Le pouvoir de Kinshasa joue l'intox: si près de 5000 combattants FDLR ont été neutralisés pourquoi faut-il encore une autre opération puisque l'on sait que les combattants des FDLR étaient évalués justement à 5000  par la même source!

 

KINSHASA, 1er janvier (Xinhua) -- Les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) ont mis fin à l'opération "Kimia 2" dans les deux provinces du Nord Kivu et du Sud-Kivu et lancé une nouvelle opération dénommée "Amani leo" (Paix aujourd'hui en Swahili).

Cette opération a démarré le 1er janvier 2010 pour une durée de trois mois, a indiqué vendredi le commandement des opérations Kimia 2 dans un communiqué de presse.

Le commandement a précisé dans le communiqué que cette opération a atteint ses objectifs. Près de 5.000 combattants des Forces démocratiques pour la libération du Rwanda (FDLR) ont été neutralisés par les FARDC avec l'appui logistique de la Mission de l'ONU en RDC (MONUC), soit 75% des effectifs présumés de ces rebelles hutus rwandais dans les deux Kivu.

Ils ont été soit tués aux combats, soit neutralisés, soit rapatriés au Rwanda à travers la MONUC. Tous les sanctuaires des FDLR ont été démantelés, leurs commandements et leurs moyens de communication désarticulés, leurs dirigeants chassés de toutes les zones qu'ils contrôlaient et d'où ils tiraient l'essentiel de leurs revenus, ajoute le document

Pour le commandement, cela constitue une "réussite", même si, les FARDC ont perdu 211 soldats dans différents combats avec les FDLR et d'autres groupes armés hostiles ou dans des accidents, et enregistré 200 blessés et 27 disparus.

Le communiqué ajoute qu'après la réduction de la capacité de nuisance des FDLR par les opérations Kimia 2, l'opération "Amani leo" s'occupera du reste.

En effet, cette opération vise notamment la consolidation de la traque des rebelles hutus rwandais en vue de l'éradication du phénomène, à travers des actions pointues menées par des unités conjointes FARDC-MONUC sur le terrain.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article