Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 Editions Sources du Nil  : Livres sur le Rwanda, Burundi, RDCongo

Les Nations Unies ont commémoré l'anniversaire du génocide au Rwanda

13 Avril 2012 , Rédigé par Editions Sources du Nil Publié dans #Justice et Droits de l'homme

Source: RNA

Kigali : Les diplomates en poste aux Nations Unies ont observé une minute de silence hier mercredi après avoir allumé cinq bougies blanches en guise du souvenir pour  la mémoire des personnes qui ont été tuées lors du génocide des Tutsi, il y a 18 ans.

Ces diplomates se sont engagés, au nom des victimes et des survivants du génocide,  à poursuivre en  justice les criminels encore en fuite.

L'Ambassadeur américain, Madame Susan Rice, a rappelé que l’ "Organisation des Nations Unies a été créée à l'ombre d'un génocide, « le massacre nazi de six millions de Juifs » pendant la Seconde Guerre mondiale.

« L’ONU a subi un coup énorme à sa crédibilité et à son efficacité à cause d’un autre génocide qui a été commis, et pour lequel nous sommes aujourd’hui réunis pour sa commémoration », a-t-elle dit, en  référence à l'échec de l'ONU qui n’est pas intervenue au Rwanda pour stopper la tragédie.

Madame l’Ambassadeur Rice a rappelé aux diplomates réunis que la première idée qu'un génocide avait commencé au Rwanda est venue lorsque le Chef de la Mission de Paix de l'ONU, le Major-Général canadien, Roméo Dallaire, a été appelé de la salle de la morgue d'un hôpital de Kigali.

« Dans une pièce sombre, le faisceau de sa lampe de poche a révélé ce qui restait de 10 casques bleus belges, mutilés à tel point qu’ils étaient méconnaissables. Dans le même hôpital, le nombre de Rwandais innocents tués était cent fois plus élevé. Et ce n'était que le début », a-t-elle poursuivi.

Le génocide des Tutsi a commencé quelques heures après le crash de l’avion transportant le Président Juvénal Habyarimana, abattu alors qu'il approchait de la capitale, Kigali, le 6 Avril, 1994.

Le massacre des Tutsi a duré cent jours et a emporté plus d’un million de vies. Des Tutsi modérés ont été aussi tués.

L'Ambassadeur du Rwanda à l’ONU,  Eugène-Richard Gasana, a déclaré que « le génocide est une atrocité méticuleusement pensée dans les esprits et les cœurs» des auteurs,  et qui a été éditée  à plusieurs reprises: en 1959, lorsque des milliers de Tutsis ont été tués et chassés de leurs foyers ; encore une fois dans les années 1960, et en 1973, quand les jeunes Tutsis ont été tués dans leurs écoles.

« Tout a conduit à l’apocalypse de 1994 », a-t-il dit.

Gasana mis en garde contre la négation du génocide et à sa banalisation. Il a lancé un appel pour l'arrestation et le procès des tueurs rwandais qui ont trouvé refuge dans d'autres pays, où ils sont devenus politiquement actifs et font de la propagande contre l'histoire des violences au Rwanda.

Dans un message enregistré, le Secrétaire Général de l’ONU, Ban Ki-moon, qui était en route pour l'Europe, a déclaré:

« Pour ceux qui persistent dans la répression de leurs concitoyens, qui crient conte la dignité et la liberté, nous envoyons un message clair: la justice doit être faite ».

« Nos yeux ne seront jamais refermés », a promis de son côté le président de l'Assemblée Générale, Nassir Abdulaziz Al-Nasser.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article