Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 Editions Sources du Nil  : Livres sur le Rwanda, Burundi, RDCongo

Les FDLR ont-ils été réellement démantelés

3 Février 2011 , Rédigé par Editions Sources du Nil Publié dans #Actualités

Depuis l'incarcération de leur porte-parole Callixte Mbarushimana (incarcéré en France puis transféré à la CPI), nous n'avons quasiment plus de nouvelles sur les positions des FDLR. Une très grande désinformation à propos de ce mouvement ne permet plus de savoir exactement ce qui se passe sur le terrain.  Et c'est bien pour cette raison que Callixte Mbarushimana est sous les verrous.

 

Source: Radio Okapi

Des mouvements de relève s’observent depuis quelques temps au niveau de certaines positions des Forces armées de la RDC (FARDC) au Nord et Sud-Kivu. Cette situation préoccupe les populations des localités concernées, qui craignent le retour des Forces démocratiques pour la libération du Rwanda (FDLR) dans leurs milieux. Le porte-parole de l’opération militaire Amani Leo dans ces provinces, le colonel Sylvain Ekenge, rassure qu’il s’agit plutôt d’une réorganisation des brigades et unités des FARDC, en vue de renforcer la sécurité des populations.  

La réorganisation des FARDC dans les deux Kivu, a affirmé le colonel Sylvain Ekenge, n’empêche pas la poursuite de l’opération Amani Leo, consistant à traquer les FDLR. 

Il a, ainsi, appelé la population au calme; car, les positions des FARDC ne sont pas dégarnies. D’autres unités y seraient redéployées, a-t-il indiqué. 

Le colonel Sylvain Ekenge explique: 

«Depuis 2009, cinq mille six cent vingt neuf combattants des FDLR rwandais ont été neutralisés. Il y a également mille deux cent quatre-vingt FDLR congolais qui ont été également neutralisés. Cela veut dire que nous avons atteint les objectifs opérationnels à plus de 90 %.»

Toutefois, il n’a pas évoqué des pertes du côté des FARDC, durant cette période. 

La réalisation de ces objectifs opérationnels, selon lui, a inspiré l’autorité suprême du pays à prendre une mesure visant à réorganiser les unités des FARDC qui sont engagées dans cette opération.

L’objectif consiste à constituer les unités en régiment. Ces unités seraient proches des brigades, a-t-il précisé.

D’autres unités, qui ne vont pas intégrer les régiments, s’occuperaient exclusivement des opérations de traque des FDLR sur le terrain. 

Ces relèves des unités des FARDC ont été enregistrées dans plusieurs villages; dont Luofu dans le territoire de Lubero. Des sources locales ont signalé des déplacements des populations ainsi que le retour des FDLR, qui occuperaient les positions laissées par les FARDC dans ce territoire du Nord-Kivu.

 

Copyright Radio Okapi

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article