Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 Editions Sources du Nil  : Livres sur le Rwanda, Burundi, RDCongo

Les Burundais exhortés à rompre avec les comportements de structeursde l'environnement

14 Décembre 2011 , Rédigé par Editions Sources du Nil Publié dans #Ressources et environnement

 

Source: Xinhua

BUJUMBURA, 13 décembre (Xinhua) -- Le ministre burundais de l'Eau, de l'Environnement, de l'Aménagement du Territoire et de l'Urbanisme, Jean-Marie Nibirantije, a lancé mardi un appel vibrant à tous les habitants du Burundi en général et aux administratifs à la base en particulier, à rompre avec les comportements irresponsables destructeurs de l'environnement.

M. Nibirantije, qui procédait au lancement officiel de la semaine de l'environnement, a également interpellé la population burundaise pour qu'elle développe un esprit patriotique et adopte un comportement nataliste responsable.

Malgré les efforts du gouvernement et d'autres partenaires en matière de reboisement, certains Burundais n'ont pas encore compris la nécessité de protéger et sauvegarder les ressources naturelles, a-t-il déploré.

M. Nibirangtije estime que les différentes menaces qui pèsent sur l'environnement au Burundi sont notamment la déforestation et les défrichements incontrôlés pour la recherche de nouvelles terres cultivables, les feux de brousse, l'exploitation anarchique des ressources naturelles en particulier les mines et carrières, la dégradation des terres, la pression démographique.

Aux yeux de cette autorité burundaise, une des meilleures stratégies pour faire face à ces défis est d'aider la population à se regrouper dans les villages écologiques où elle va développer d' autres formes d'activités, qui ne portent pas préjudice à l' environnement.

Selon l'inventaire du département burundais des Forêts, le pays regorge actuellement 127.600 hectares de forêts naturelles et 128. 000 hectares de forêts plantés.

Les recettes issues des produits forestiers, entrées cette année dans le trésor public, sont évaluées à plus de 144 millions de francs burundais (plus de 107.000 dollars).

Cette semaine de l'environnement sera clôturée par la célébration de la journée nationale de l'arbre, le 17 décembre prochain, qui marquera la fin de cette année déclarée par l' Assemblée générale des Nations Unies "année internationale des forêts".

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article