Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 Editions Sources du Nil  : Livres sur le Rwanda, Burundi, RDCongo

Le Rwanda n'est plus protégé que par Allah (Mussa Fadhil Harerimana)

12 Avril 2010 , Rédigé par Editions Sources du Nil Publié dans #Actualités

11-04-2010

Le Ministre de la Sécurité Intérieure Sheikh Mussa Fadhil Harelimana demande à toute la population rwandaise à  ne pas attacher une importance aux personnes qui veulent perturber la sécurité du pays car lesMUSA FAZIR activités de ces dernières sont vaines et ne peuvent arriver à aucun résultat. Il s’exprimait au cours d’une Conférence  qu’il a animé hier dans la Cellule de Musezero en secteur de Gisozi,  c’était dans le cadre des Conférences  qui se tiennent au niveu des villages et cellules dans cette semaine de deuil national en mémoire des victimes du Génocide perpétré contre les Tutsi en 1994.
Dans cette conférence débat, la population a demandé  au Ministre de la Sécurité Intérieure, Sheikh Mussa Fadhil Harerimana les stratégies mises en place par le Gouvernement du Rwanda pour mettre fin définitivement aux activités d’insécurité  de jets de grenade dans la ville de Kigali et dans d’autres parties du pays.
Le Ministre de la sécurité  intérieure a fait savoir que la collaboration étroite entre la population et les instances de sécurité  dans les programmes de maintien et de sauvegarde de la paix et de la sécurité constitue l’une des stratégies visant à mettre fin à ces activités de ces fauteurs de trouble.
Il a également souligné que le Rwanda est un pays sécurisé et sera toujours protégé car, a-t-il dit le pays  est d’abord protégé par l’Eternel  qui ne peut abandonner le Rwanda qui est dirigé actuellement par les gens qui ont mis fin aux atrocités du Génocide perpétré contre les Tutsi en 1994. L’Eternel ne peut donc, a-t-il souligné, donner le pouvoir aux forces du mal qui veulent encore verser du sang dans le pays.
La population rwandaise , a-t-il encore fait remarquer, est consciente maintenant et sait distinguer le bon leadership des autorités actuelles du  mauvais leadership qui a caractérisé les autorités qui ont commis le Génocide contre les Tutsi.
Outre cet exposé sur la sécurité, une autre Conférence a porté sur le rôle de l’Académie Nationale de Culture  Itorero ry’Igihugu dans la lutte contre le Génocide. Cet exposé a été animé par le Chairman de l’ITORERO, Boniface Rucagu.
Toutes les populations des villages composant la Cellule de Masezero s’étaient retrouvées dans cette entité administrative pour suivre ces exposés.

Gilbert  BYAJE


Source: Orinfor 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article