Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 Editions Sources du Nil  : Livres sur le Rwanda, Burundi, RDCongo

Le Burundi joue-t-il avec le feu?

8 Novembre 2011 , Rédigé par Editions Sources du Nil Publié dans #Ressources et environnement

Bujumbura s’allie à l’Iran, jugeant les Etats Unis et l’Europe sur le déclin

@rib News, 07/11/2001 – Source Press TV

Augustin Nsanze (g) reçu par le président iranien Mahmoud Ahmadinejad (d)Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a déclaré qu’aucun obstacle ne peut empêcher l'expansion des relations avec le Burundi surtout que les deux pays ont des points de vue communs sur les questions internationales, rapporte l’agence  IRNA.

« Les liens améliorés entre l'Iran et le Burundi dans une variété de domaines peuvent préparer le terrain pour le progrès des deux nations », a déclaré dimanche dans la capitale iranienne Téhéran le président Ahmadinejad en recevant Augustin Nsanze, ministre des Affaires étrangères du Burundi.

Ahmadinejad a exprimé son appréciation du soutien du Burundi à l'Iran et a déclaré que les deux parties ont le potentiel pour faire de grands progrès à la satisfaction des intérêts du peuple iranien et burundais et les autres nations.

L'exécutif iranien a exhorté les deux pays à utiliser le potentiel bilatéral avec comme objectif le renforcement de leur coopération

Le ministre Nsanze, qui a transmis un message écrit du président burundais Pierre Nkurunziza à son homologue iranien, a pour sa part déclaré que son pays estime que le monde change et que l'Europe et les Etats-Unis sont sur le déclin.

Certains pays, y compris l'Iran, qui jouissent de grandes capacités, jouerait un rôle efficace dans l'avenir du monde, a t-il ajouté. Il a annoncé que son pays va soutenir les droits de la nation iranienne dans l'arène internationale.

Le ministre burundais est arrivé samedi à Téhéran pour tenir des entretiens avec de hauts responsables iraniens. Il a eu, tard le samedi, une échange de vues avec le ministre iranien des Affaires étrangères Ali Akbar Salehi.

Traduction : ARIB.INFO

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article