Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 Editions Sources du Nil  : Livres sur le Rwanda, Burundi, RDCongo

La RDC demande un embargo sur les minerais rwandais

21 Septembre 2012 , Rédigé par Editions Sources du Nil Publié dans #Ressources et environnement

Source: digitalcongo

La République démocratique du Congo sollicite un embargo sur les commerces des minerais en provenance du Rwanda, qu'il accuse de soutenir une rébellion dans l'est du pays, selon une lettre écrite par le ministre congolais des Mines, Martin Kabwelulu, et publié par Reuters le mardi.

Les tensions entre les pays africains voisins ont monté brusquement cette année suite aux révélations faites par des experts des Nations Unies,  révélations selon lesquelles le Rwanda soutient la rébellion dans la province du Nord-Kivu en RDC, ce que nie Kigali.

Dans une lettre datée du 29 août à Mary Shapiro, présidente de la Commission de Sécurité et d'échange des USA, le ministre congolais des Mines a accusé le Rwanda de soutenir les groupes armés en servant de plaque tournante au trafic des minerais de contrebande à partir de la RDC à son territoire pour l'exportation.

"Pour mettre fin à cette situation, une des solutions serait d'imposer un embargo à tous les minerais venant du Rwanda, jusqu'à l'établissement d'une paix durable dans les provinces de Nord et Sud Kivu," a écrit Martin Kabwelulu, qui souligne que "C'est dans ce contexte que votre établissement… est invité à instruire toutes les compagnies américaines… de ne plus acheter des minerais extraits et/ou venants du Rwanda".

Un fonctionnaire de la Sec, qui n'a aucune compétence d’imposer les embargos commerciaux, a déclaré qu'il n’était pas informé de la lettre.

Kabwelulu a écrit une autre lettre à la même date à ITRI, une organisation britannique basée en Angleterre spécialisée  dans l’industrie de l’étain, lui ordonnant de suspendre les travaux qui font la certification des minerais du Rwanda et  le surveillé de prés…

La traçabilité recherchée

Le gouvernement rwandais n'a pas répondu aux lettres et appels téléphoniques demandant des commentaires mardi, mais il a maintes fois promis d'assainir son secteur minier et de soutenir les initiatives de traçabilité nouvelle.

Les groupes de défense des droits de l’Homme ont longtemps dit que l'exploitation illégale des minerais congolais tels que l'étain, le tungstène, le tantale et l'or a contribué à enflammer près de deux décennies de conflit dans l'est de ce vaste pays avec  des millions de morts.

L’attention internationale sur les efforts visant à lutter contre les «minerais de conflit» a augmenté ces dernières années et le mois dernier, la SEC a confirmé les règles qui obligeront désormais les entreprises américaines qui achètent des minerais du Congo ou de ses voisins de démontrer que les produits n'ont pas contribué au combat.

Le Congo et le Rwanda ont travaillé en étroite collaboration sur la question avant les allégations de la complicité rwandaise dans la rébellion M23 qui ont  provoqué une rupture des relations.

Le Rwanda a historiquement tiré bénéfice de l'exploitation des centaines de millions de dollars de minerais Congolais.

Un rapport de l'ONU paru en décembre de l'année dernière a déclaré que Bosco Ntaganda, un des leaders de la rébellion actuelle du M23 qui est également recherché par la Cour pénale internationale pour crimes de guerre, s’adonne à la contrebande de minéraux à travers le Rwanda.

Mardi, Global Witness a déclaré que ses recherches ont indiqué que le  Rwanda continuait à blanchir les produits de minéraux qui ont bénéficié aux groupes armés au Kivu.

«Non seulement le comportement du Rwanda prédateur met en péril sa propre réputation, ... elle risque aussi de miner la crédibilité des initiatives mises au point pour lutter contre le commerce des minerais du conflit», a affirmé le porte-parole de  Global Witness, Annie Dunnebacke.

L'an dernier, le Rwanda a rapatrié au Congo plus de 80 tonnes de minerais de contrebande qui avaient été saisis par les douaniers.

Traduit de l’Anglais par Corneille Kinsala/MMC

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article