Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 Editions Sources du Nil  : Livres sur le Rwanda, Burundi, RDCongo

La perpétuité confirmée pour un ex-journaliste coupable de génocide

15 Juin 2010 , Rédigé par Editions Sources du Nil Publié dans #Liberté de la presse


(Le Monde 14/06/2010)


L'ancien directeur de publication du journal Kamarampaka, Bernard Hategekimana, qui avait été condamné à la prison à perpétuité après avoir été reconnu coupable d'incitation au génocide de 1994, a vu sa peine confirmée en appel, a-t-on appris dimanche de sources concordantes.

La juridiction gacaca (prononcer gatchatcha) d'appel du secteur Kimisagara, dans la ville de Kigali, a confirmé samedi la sentence prononcées le 9 mai par un autre tribunal gacaca, ont indiqué à l'AFP des militants des droits de l'homme présents à la lecture de l'arrêt.

L'information a été également rapportée par le quotidien progouvernemental, le New Times.

Selon ce jugement, certains articles publiés peu avant le génocide par Kamarampaka "incitaient clairement les Hutus à tuer les Tutsis".

Le tribunal populaire a par ailleurs conclu que l'ancien journaliste, connu sous le surnom de Mukingo, tenait pendant le génocide, au quartier de Kimisagara, dans la capitale rwandaise, un barrage routier auquel plusieurs Tutsis furent tués.

A la chute de l'ancien régime en juillet 1994, Hategekimana s'était réfugié au Nord-Kivu, dans l'ex-Zaïre voisin. Rentré au Rwanda à la fin des années 90, il n'avait pas réintégré les médias.

Plusieurs autres journalistes rwandais ont été condamnés pour incitation au génocide.

Inspirées des anciennes assemblées lors desquelles les sages du village tranchaient les différends, assis sur le gazon (gacaca, en langue rwandaise), les juridictions gacacas sont chargées de juger les auteurs présumés du génocide de 1994, à l'exception des "planificateurs" au niveau national, relevant de la compétence des tribunaux classiques.

Elles peuvent prononcer la réclusion criminelle à perpétuité, la peine la plus lourde au Rwanda. Le génocide d'avril à juillet 1994 a fait, selon l'ONU, près de 800.000 tués, essentiellement d'ethnie tutsi.

© Copyright Le Monde

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article