Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 Editions Sources du Nil  : Livres sur le Rwanda, Burundi, RDCongo

L'épouse de Léon Mugesera ne croyait pas en l'expulsion de son mari

8 Février 2012 , Rédigé par Editions Sources du Nil Publié dans #Justice et Droits de l'homme

Source: Radio Canada

Exclusif - Dans une entrevue accordée à Radio-Canada, l'épouse de Léon Mugesera, Gemma Uwamariya, affirme avoir cru jusqu'à la fin que son mari subirait son procès au Canada et ne serait pas expulsé vers le Rwanda.

Gemma Uyamariya dit toujours appuyer son mari et croire en son innocence. Elle affirme qu'elle était convaincue que le Canada n'expulserait pas Léon Mugesera compte tenu de la preuve, dit-elle, concernant les auteurs des crimes au Rwanda. Selon elle, le Front patriotique rwandais mené par le président actuel Paul Kagame a déclenché les affrontements au Rwanda.

« Ce sont eux les criminels, c'est eux qui ont attaqué le Rwanda le 1er octobre 1990. Ils ont attaqué le Rwanda, ils ont tué des gens, ils ont violé les femmes, ils ont massacré la population. Et puis, quand Léon a prononcé son discours, c'était pour dénoncer ces atrocités de ces gens-là », affirme Mme Uyamariya.

L'épouse de Léon Mugesera a parlé à son mari à deux reprises depuis son expulsion du pays. Elle craint qu'il ne soit torturé au Rwanda. « Il m'a dit qu'il est bien traité, mais moi, je ne le crois pas. J'ai le droit de ne pas le croire. Il est avec le directeur de la prison et le gardien, alors il ne peut pas dire le contraire même s'il n'est pas bien traité. »

La femme de Léon Mugesera se dit maintenant veuve. Elle a perdu tout espoir de revoir un jour son mari.

Rappelons que Léon Mugesera est soupçonné d'avoir incité la population hutue au génocide contre la minorité tutsie dans un discours public prononcé en 1992, soit deux ans avant les massacres interethniques de 1994. Il a été inculpé la semaine dernière dans son pays de planification et d'incitation au génocide ainsi que de distribution d'armes.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article