Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 Editions Sources du Nil  : Livres sur le Rwanda, Burundi, RDCongo

Kabila – Kagame : nouveau rendez-vous à New York !

12 Septembre 2012 , Rédigé par Editions Sources du Nil Publié dans #Actualités

Source: La Prospérité

*Après Kampala, qui a produit des maigres résultats, c’est maintenant à New York, siège des Nations Unies, que va se jouer la dernière carte sur la situation sécuritaire à l’Est de la République Démocratique du Congo. Le Président Congolais, Joseph Kabila et son homologue rwandais, Paul Kagame, y sont attendus, pour un mini sommet prévu le 27 septembre 2012. Cette fois-ci, c’est le Secrétaire Général des Nations Unies, Ban Ki-Moon, qui les attend. Hervé Ladsous, Secrétaire général adjoint des Nations Unies chargé des opérations de maintien de la paix, l’a dit à la presse ce lundi, 10 septembre 2012, après s’être entretenu avec plusieurs autorités du pays dont le Premier Ministre, Matata Ponyo, sur la situation à l’Est. Son agenda, a-t-il déclaré, prévoit aussi qu’il effectue une visite à Goma, dans le Nord-Kivu. Et, puis, à Kampala et Kigali. Cette tournée s’inscrit dans le cadre de la récolte des données de terrain dans la perspective de préparer les ingrédients nécessaires à la tenue de ce mini sommet, qui aboutira sans nul doute au déblocage de la situation qui prévaut à l’Est du pays. A en croire certaines sources diplomatiques, le M23 serait éventuellement convoqué à cette semi table ronde new-yorkaise. Après trois réunions en deux mois, les organisations régionales et sous régionales africaines n’ont pu réaliser que de maigres résultats, dans leur tentative de trouver des solutions idoines à la crise qui prévaut à l’Est de la RDC. Cette fois-ci, c’est à New York, au siège de l’Onu, que va se jouer la dernière carte, avec la tenue d’un mini sommet sur la RDC, sous l’égide du Secrétaire Général des Nations Unies, M. Ban Ki-Moon. Y sont attendus, le Chef de l’Etat Congolais, Joseph Kabila, et son homologue du Rwanda, Paul Kagame. Au-delà des sanctions envisagées par le Comité de sanctions du Conseil de Sécurité contre le Rwanda, pour son soutien au mouvement rebelle M23 qui déstabilise l’Est de la RDC, Ban Ki-Moon entend faire le point sur la situation générale dans cette partie du pays au cours de ce mini sommet. C’est ce qu’a indiqué Hervé Ladsous, Secrétaire Général adjoint des Nations Unies chargé du maintien de la paix, à son arrivée à Kinshasa, le dimanche 9 septembre dernier. «Il s’est passé beaucoup de choses en RDC ces derniers mois, il faut donc faire le point. Il faut d’autant plus faire le point que le Secrétaire général des Nations Unies a décidé de réunir un mini sommet sur les problèmes de la région à New York, le 27 septembre», avait-il indiqué le dimanche dernier. Agenda chargé M. Hervé Ladsous a reconnu avoir un agenda chargé. Celui ci prévoit qu’il se rende, aux termes des entretiens avec les autorités congolaises à Kinshasa, à Goma. C’est pour se rendre à l’évidence de ce qui s’y passe exactement. Puis, il s’envolera pour Kampala et Kigali, pour voir comment est-ce que ce mini sommet peut être une contribution pour que les choses se débloquent et aillent mieux. Kampala, maigre moisson Le 8 septembre dernier, la Capitale ougandaise, Kampala, a abrité les travaux du mini sommet de la Conférence internationale sur la région des grands lacs (CIRGL). Destiné à définir les modalités du déploiement d’une force internationale neutre le long de la frontière entre le Rwanda et la RDC, pour lutter contre les groupes armés, cette réunion, la troisième en deux mois, n’a abouti qu’à des résolutions. Le Chef de la diplomatie congolaise, Raymond Tshibanda, a souligné que le Chef de l’Etat Congolais, Joseph Kabila Kabange, après l’entretien qu’il a eu avec le Président en exercice de la CIRGL, attend que soit mis rapidement en pratique les principes arrêtés.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article