Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 Editions Sources du Nil  : Livres sur le Rwanda, Burundi, RDCongo

JP Chrétien et Dupaquier relaxés: observations de JMV Ndagijimana

15 Février 2012 , Rédigé par Editions Sources du Nil Publié dans #Justice et Droits de l'homme

Chers amis,
 
Ce procès, qui n'est d'ailleurs pas terminé puisque les voies de recours restent ouvertes, aura permis de débusquer les tenants de la pensée unique. Ainsi, le professeur JP Chrétien tout en sueur et tremblant, a été surpris entrain de bredouiller, devant la Cour : "Monsieur Ndagijimana JMV n'est pas négationniste, mais il fréquente des milieux négationnistes". Merci Docteur Chrétien.
Lorsqu'il fut poussé dans ses derniers retranchements par l'avocat de JMVN, JF Dupaquier, tremblant lui aussi, a quant à lui honteusement murmuré : "Je reconnais que Paul Kagame et le FPR ont commis de nombreux crimes contre l'humanité". Ses accompagnateurs d'Ibuka et consorts le regardaient avec des yeux de léopard (amaso y'ingwe), se demandant jusqu'où leur expert pouvait aller. Ses amis apprécieront. Alors, JF Dupaquier négationniste, lui aussi? Qu'attend-il, pourquoi ne demande-t-il pas à ses amis du CPCR de porter plainte contre Kagame et le FPR pour crimes contre l'humanité, puisqu'il les en accuse publiquement?

Autre avancée de ce procès de Rouen : Les juges écartent la diffamation du fait que la lettre mise en cause n'aurait pas été largement diffusée, que son caractère public n'est pas prouvée. En réalité, ils n'ont pas creusé, sinon ils auraient constaté que la lettre des prévenus avait été envoyée à des dizaines de personnes dont des autorités locales françaises. Exit donc le caractère public.
A contrario, cela implique que la moindre allusion à mon négationnisme supposé, par voie de presse ou sur le net, priverait les prévenus du seul argument qui vient de leur sauver la mise. A eux de savoir où s'arrêter et de nous laisser enfin exercer librement et pleinement notre droit à la liberté d'expression.

Qui a gagné dans cette affaire qui, je le répète, n'est pas définitivement close? Dieu seul sait. Mais mon petit doigt me dit que Vieux JP Chrétien n'est pas prêt à se rembarquer dans ce genre d'aventures où l'avait imprudemment entraîné son compère dont le zèle n'a d'égal que ya mpyisi irusha nyina w'umwana imbabazi kandi ishaka kumurya. Avant de lancer leurs fatwas, les deux experts et leurs semblables tourneront désormais leur stylo sept fois.

En ce qui me concerne, avec l'aide de Dieu et des amis avec lesquels je partage les idéaux et qui m'ont soutenu dans cette longue marche contre le mensonge, je ne compte pas me laisser impressionner par les mercenaires et autres snipers de la pensée unique qui cherchent à nous imposer une certaine lecture biaisée de notre histoire, de nous imposer leur lecture made in mensongeland.
Ma ligne Maginot idéologique est sacrément blindée. C'est du lourd et ils ne la perceront jamais. Inch'Allah !
_________________________
 
 

Jean-Marie V. NDAGIJIMANA

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

CESAR 17/02/2012 19:35


Monsieur Chrétien, dit professeur des universités avec une simple licence en histoire de son pays, sa réussite d'examen d'agrégation  de lycée ne lui confèrant pas le titre de docteur,
retournera sept fois sa langue dans la bouche avant de colporter à grande échelle les galimatias amphigourique et autres méfaits au profit du régime rwandais dont il est un des
chantres en France.Il chante sur le toit qu'il a gagné contre Ndagijimana. En réalité c'est pour se soulager psychologiquement. Il a tremblé à la barre comme ce fut le cas au TPIR
dans l'affaire Professeur NAHIMANA Ferdinand lorsque l'avocat de la défense a bien montré que ce Monsieur qui prétendait avoir été au Rwanda pour faire la recherche sur les documents produits par
le procureur gambien, en réalité, ila  payé des misérables rwandais pour faire de la soi disant recheche pour lui sur les crimes prétenduement commis par l'accusé. Il fine, il a reconnu
sans vergogne qu'il n'a jamais mis ses pieds au Rwanda. Mais il a tout de même empauché les 15000 dollars USA au titre d'une expertise qui pris le chemin de la
poubelle. Au regard de ces faits, ce Monsieur est un imposteur impénitent.Il avait cru que le Tribunal est un jardin public où l'on se balade en toute tranquilité. A la barre, il a
manifestement constaté que c'est autre autre chose. Forte heureusement qu'à la barre, il n'a pas été dénudé en particulier sur ses mensonges sa qualité d'expert du Rwandais avec une simple
licence en histoire de France sachant qu'il n'a jamais enseigné dans aucune université ni au Rwanda ni au Burundi où il a vecu quelques annéés en qualité de coopérant par le jeu de
magouilles. Ce point aurait pu être pu être soulevé pour démontrer que ce Monsieur est un imposteur professionnel nonobstant sa qualité de professeur des universités françaises.
Il en est de même de Monsieur Dupaquier qui se présente comme un consultant au près du TPIR en raison de sa haute expertise dans les affaires rwandaises. Ce qui est
intéressant dans cette affaire c'est qque par ses affirmations publiques quant aux crimes de guerre et crimes contre l'humanité qu'a commis Kagame et ses militaires, Monsieur Dupaquier est
revenu à raison. Contrairement à Chrétien, Il faut reconnaître à Dupaquier un minimum d'honnêteté intellectuelle. Pour ceux qui étaient à l'audience, comment ont réagi ses
amis d'Ibuka et autres excroissances du FPR opérant en France sur les affirmations sans équivoques de Monsieur Dupaquier? Vont-ils porter plainte contre lui pour négationnisme du
génocide des Tutsi? Contrairement à leurs habitudes, personne n'a entendu les dirigeants de Survie et de Kabanda Marcel, président d'Ibuka, doecteur en histoire mais qui a
refusé de venir dispenser le cours d'histoire aux jeunes rwandais alors que le gouvernement dont il prétend servir a manque cruellement d'enseignants hautement qualifiés en histoire
mais la vraie et pas donc l'histoire version FPR. Pour lui c'est plus rentable de servir le régime que les Rwandais car c'est plus gratifiant. Un autre intérêt pour lui est que par
le tour de France qu'il fait sûrement pour colporter à grande échelle la propagande mensonger du régime des kleptocrates et ploutocrates de Kigali, certaines portes qui lui étaient
hermétiquement fermées lui ont été ou lui sont ouvertes. Pour l'avenir ce qu'a fait JMV devra être suivi par les autres à savoir les victimes des méfaits de Monsieur Gauthier.
Il est d'ailleurs surprenant qu'aucun des accusés de ce Monsieur ne l'a envoyé à la barre pour ses méfaits caractérisés.