Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 Editions Sources du Nil  : Livres sur le Rwanda, Burundi, RDCongo

Gatumba Mining Company: Schhuuut! Silence, on pille!

22 Décembre 2009 , Rédigé par Editions Sources du Nil Publié dans #Ressources et environnement

Gatumba Mining Concession : trop centraliser, mauvais service

La Concession Minière de Gatumba ( Gatumba Mining Concession) dont les activités se déroulent dans le District de Ngororero, Province deGMC Vincent Karega l’Ouest, s’est qualifiée, ce mercredi le 02 septembre 2009, pour être l’entreprise dont l’information est la plus centralisée de la semaine et dont le résultat n’aboutit qu’à un mauvais service qui fait cacher même ce qu’il ne fallait pas.

« C’est pourtant l’occasion fortuite qui se présentait pour porter au grand public les activités de la Concession et leur apport dans l’économie du pays et de la population environnante », a regretté un commerçant au centre de Gatumba après avoir appris que pour avoir des informations sur ce qui se fait sur terrain à Gatumba, il faut le demander à partir de Kigali alors qu’on est déjà sur le lieu où se déroulent les activités. Gatumba qui s’est illustré depuis très longtemps comme le réservoir des minerais et à force de côtoyer et de recevoir beaucoup de visiteurs, clients ou touristes, nationaux ou étrangers  laisser croire qu’il y aurait eu une évolution dans leur façon de rendre service, particulièrement celle de fournir l’information sur les activités minières. Pourtant, ce n’est pas le cas. D’ailleurs, comment changer des habitudes si même l’environnement n’a pas changé. « Les bâtiments administratifs et ceux de l’usine n’ont pas changé depuis de décennies. Ils ressemblent à une caserne  abandonnée, pensez-vous que les individus ont changé leurs habitudes de travailler?», a fait remarquer un agent de sécurité au près de la Compagnie des Chinois qui construisent la route Muhanga-Ngororero et qui a eu un lift dans la camionnette de l’ORINFOR.

L’agent de sécurité réagissait ainsi après avoir appris que l’homme trouvé assis devant son ordinateur dans un bureau de la Concession Minière de Gatumba a refusé de livrer des informations à La Nouvelle Relève alors qu’il venait de s’être identifié comme le représentant des intérêts de l’Etat dans la Concession et qu’il détient toutes les informations sur tout ce qui se passe à Gatumba. « Je ne peux rien vous dire, rentrez sur Kigali et contactez mon supérieur hiérarchique qui y est basé pour qu’il vous livre, lui-même, des informations dont vous avez besoin », a-t-il exigé tout en indiquant que La Nouvelle Relève n’est pas le seul organe de presse qui manque de l’information sur les activités minières de Gatumba alors que l’organe s’était rendu sur le lieu des activités. Le refus de l’information par les agents de terrain n’est pas l’apanage de la Concession Minière de Gatumba, c’est aussi la manie de plusieurs personnes dans les bureaux des instances étatiques ou privées. « Je risque de perdre mon emploi si je livre des informations sur mon travail sans l’accord de mon supérieur qui, souvent, occupe une place politique», aiment se défendre les agents de terrain vis-à-vis des journalistes. La nouvelle loi sur les médias interdit le refus de l’information aux journalistes et à toute autre personne qui en a besoin.

Viateur Bizimana

La Nouvelle Relève 07 -14 sept 2009

Article lié

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article