Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 Editions Sources du Nil  : Livres sur le Rwanda, Burundi, RDCongo

Force neutre: Hervé Ladsous promet l’appui technique et logistique de l’Onu, selon Julien Paluku

12 Septembre 2012 , Rédigé par Editions Sources du Nil Publié dans #Actualités

Source: Radio Okapi

Le secrétaire général adjoint des Nations unies en charge des opérations de maintien de la paix, Hervé Ladsous, a exprimé la volonté de son organisation de porter son appui technique et logistique à la force neutre à déployer à la frontière entre la RDC et le Rwanda, a déclaré le gouverneur du Nord-Kivu Julien Paluku. Le diplomate onusien s’est entretenu avec le gouverneur Paluku, mardi 11 septembre, à Goma.Selon Julien Paluku, Hervé Ladsous a également assuré que la Force internationale neutre pourrait facilement cohabiter avec la Monusco qui lui servira d’appui logistique.

«J’ai retenu du secrétaire général adjoint l’idée qu’il y aura des moyens logistiques que les Nations unies vont déployer pour se rassurer que les frontières sont protégées, que la perméabilité est contrôlée: ce qu’il a appelé l’intangibilité des frontières congolaises», a affirmé le gouverneur du Nord-Kivu.

Il a affirmé que la force neutre « doit avoir l’appui technique et logistique des forces qui sont déjà présentes », a déclaré le gouverneur du Nord–Kivu.

Après l’étape de Goma, le diplomate onusien séjourne à Kigali (Rwanda) où il s’est entretenu, ce mercredi 12 septembre, avec la ministre rwandaise des Affaires étrangères, Louise Mushikiwabo et celui de Défense, James Kabarebe.

L’agenda d’Hervé Ladsous prévoit également des discussions avec le Premier ministre et le chef de l’Etat du Rwanda, Paul Kagame. Le haut responsable onusien recueille les informations nécessaires pour le sommet convoqué le 27 septembre prochain par le secrétaire général des Nations-uniesm Ban Ki-moon, à New-York.

La tournée d’Hervé Ladsous dans la sous-région intervient quelques jours après la clôture du sommet extraordinaires des chefs d’Etat des pays de la conférence internationale de la région des Grands lacs (CIRGL).

Dans leur déclaration finale à Kampala, ces chefs d’Etat avaient sollicité l’appui technique et diplomatique de l’Onu aux initiatives de la CIRGL dans la sous-région.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article