Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 Editions Sources du Nil  : Livres sur le Rwanda, Burundi, RDCongo

Des combats entre FARDC et Mai-Mai signalés dans la presque île d'Ubwari

10 Novembre 2009 , Rédigé par Editions Sources du Nil Publié dans #Histoire - politique


(Xinhuanet 09/11/2009)


Des combats opposent depuis vendredi, à 03H00 du matin, heure locale (01H00 GMT), les éléments de la 12e brigade des FARDC à une coalition de Mai-Mai des mouvements "Fujo" et Yakutumba, dans la presqu'île d'Ubwari, en territoire de Fizi en République démocratique du Congo (RDC), à l'initiative du rebelle Yakutumba, a-t-on appris samedi de sources sûres.

L'ex-chef Yakutumba a lancé cette attaque contre les Forces armées de la RDC (FARDC) de l'opération Kimia II, en représailles à celle qui a été perpétrée contre lui et ses hommes lundi dernier dans son quartier général d'Ubwari, indique une station de radio locale Dans un communiqué, Yakutumba indique que l'attaque contre lui et ses hommes avait été lancée par les militaires de l'opération Kimia II au moment précisément où il était en train de sensibiliser ses troupes qui se trouvaient dans son quartier général pour leur intégration au sein des FARDC.

Selon l'ex-chef Yakutumba, tous les Mai-Mai du Sud-Kivu auraient constitué une coalition pour un combat général contre les FARDC qui le méprisent, lui et ses hommes,"alors qu'aucune des promesses faites par le gouvernement n'a été tenue", selon lui.

Yakutumba a, en outre, revendiqué aussi l'attaque du camp d'intégration de Luberizi de mercredi dernier et celle de la forêt d'Itombwe qui entrent, toutes deux, souligne-t-il, "dans le cadre de ce combat général". S'agissant des affrontements déclenchés vendredi matin contre une position des soldats de l'opération Kimia II, l'ex-chef Mai- Mai affirme que ses hommes ont pris le village de Some et sont sur le point d'occuper toute la presque île d'Ubwari.

Mais cette allégation a été rejetée par le capitaine Olivier Hamuli, porte-parole des opérations Kimia II au Sud-Kivu, cité par la radio locale. Le capitaine Olivier Hamuli, tout en reconnaissant l'attaque, a indiqué que l'offensive de ces Mai-Mai a été repoussée par les FARDC, et que la situation est sous contrôle des forces loyalistes, ajoute la source.

L'opération Kimia II a été lancée en juillet dernier pour mettre hors d'état de nuire les rebelles hutu rwandais des FDLR et leurs alliés congolais.

© Copyright Xinhuanet

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article