Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 Editions Sources du Nil  : Livres sur le Rwanda, Burundi, RDCongo

Confrontation Kagame/Déby?

14 Juin 2013 , Rédigé par Editions Sources du Nil Publié dans #Actualités

Kagamé/Deby : 1- 0 !

Source: Tchadactuel

Selon des sources concordantes en provenance de l’entourage de Deby, ce dernier risque de retirer le contingent tchadien du Mali. Plus que l’échec de son candidat, la nomination du rwandais est perçu par Deby comme un affront personnel. Dans l’espace de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC), Deby considère le Président rwandais comme son seul vrai rival.

Le parcours politique de deux hommes est presque semblable, mais l’aura de Kagamé est de loin plus reconnue que celle de Deby. Pourtant le Tchad et le Rwanda n’ont rien de commun ni géographiquement, ni politiquement. Selon plusieurs observateurs, c’est Deby qui s’agite dans une concurrence sans objet avec le Président rwandais et pourtant celui-ci s’en fiche éperdument  des agissements de son collègue. Deby aurait pensé prendre de l’ascendance sur Kagamé lors de la guerre entre le Rwanda et la RDC, en envoyant, avec l’appui et le soutien de Kadhafi, un important contingent militaire en renfort. Embourbés dans les marécages de la forêt équatoriale, les tchadiens se sont fait canardés comme des oies piégées ; on parle de plusieurs centaines de morts, mais Deby n’a jamais osé donner le bilan de son expédition en RDC. On a appris par des canaux indirects que les rwandais avaient libéré des prisonniers tchadiens deux ans après le retrait de ce qui restait de militaires tchadiens. Deby est rentré donc du Rwanda confus et honteux et selon plusieurs témoins, le Président Rwandais ne laisse aucune occasion passer pour lancer des fléchettes peu amènes à Deby.

Au cours d’une réunion des Chefs d’Etat africains à Cotonou, Deby a osé faire une proposition de soutien collectif au Président équato-guinéen victime de harcèlement judiciaire en Europe. Selon les témoins, Deby n’oubliera jamais la réponse fulgurante du Président ruandais en son endroit et à l’endroit de tous ceux qui pillent les biens de l’Etat. La nomination d’un rwandais à la place d’un tchadien est un camouflet sans précèdent fait à Deby. Nommer le ressortissant d’un pays qui n’est pas membre de la CDEAO et qui n’a apporté aucune contribution pour contrer les djihadistes, à la place d’un tchadien dont le pays a marqué l’histoire par ses sacrifices, sans commentaire…

A cela s’ajoute les déboires de Deby à Paris lors de la cérémonie de remise du prix Houphouët Boigny. Il est temps pour  Deby  de comprendre qu’il est perçu comme un malpropre et que son régime autocratique n’a droit de cité qu’auprès de ses semblables.

Bremadji Félix
N’djaména – Tchad

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article