Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 Editions Sources du Nil  : Livres sur le Rwanda, Burundi, RDCongo

Commémoration des dix ans après le décès de Mgr André Perraudin

14 Mai 2013 , Rédigé par Editions Sources du Nil Publié dans #Actualités

10ème anniversaire du décès de Mgr André Perraudin à Bagnes, Suisse

perraudin2Bagnes, samedi 27 avril 2013. Une centaine de personnes ont participé à la messe commémorative du 10ème anniversaire du décès de Mgr André Perraudin à l’invitation de l’Association des Amis de Monseigneur Perraudin (AMP) et de sa paroisse d’origine, Bagnes.

Aux nombreux Bagnards s’étaient joints beaucoup d’anciens missionnaires laïcs au Rwanda ainsi que de très nombreux Rwandais venus de Belgique, dont une délégation de l’Association des Anciens du Petit Séminaire Saint Léon Kabgayi (ASLKA), de France, d’Allemagne et de Suisse, qui l’ont connu de près ou de loin.

Un invité de marque : Mgr Smaragde Mbonyintege, président de la Conférence épiscopale du Rwanda et 3ème successeur de Mgr Perraudin au prestigieux siège épiscopal de Kabgayi. Il était entouré d’une dizaine de prêtres.

La messe fut co-animée par le Choeur d’hommes de Bagnes et la Chorale rwandaise Urumuli.

Coucou! revoici Smaragde!

smaragde

L’homélie de Mgr Smaragde fut un modèle de mise en perspective et de vérité. Extraits.

« Frères et soeurs, parents, amis et connaissances de Mgr Perraudin, nous célébrons en cet anniversaire la flamme qui a brillé dans l’histoire de l’Eglise au Rwanda. Pour nous qui l’avons connu de près, Mgr Perraudin a allumé cette flamme de la « Super Omnia Caritas », la charité avant tout, cela dans un contexte historique difficile à gérer pour lui comme pour tous ses contemporains.

Avec un peu plus de recul dans le temps et un peu plus de calme dans les esprits, nous pouvons rendre hommage à l’oeuvre missionnaire qu’il accomplissait humblement dans la reconnaissance de ses limites comme homme dans un pays qui cherchait ses voies. Mais ce que nous pouvons retenir de Mgr Perraudin c’est sa foi intrépide, son amour pour l’Eglise et son attention aux petits et aux souffrants. »

Dans son allocution de circonstance, le président de l’AMP a, pour sa part, évoqué l’amour de Mgr Perraudin pour le Rwanda et les Rwandais. Il a rappelé que 14 ans plutôt, le 25 mars 1999, le jour du jubilé de ses 60 ans de vie sacerdotale, il priait ainsi:

« O Seigneur Jésus, Toi qui « sondes les reins et les coeurs », prends pitié de ce peuple bien-aimé auquel j’ai donné ma vie. Accueille dans Ta maison tous ceux qui sont morts, soulage tous ceux qui souffrent encore soit à l’intérieur, soit à l’extérieur du

pays, suscite partout les prophètes de la réconciliation, de la convivialité et de la paix. Tous les Rwandais, à quelque ethnie ou région qu’ils appartiennent, sont tes enfants bien-aimés. Sauve-les, consacre-les dans la vérité et l’unité, ainsi que tu l’as toi-même demandé à Ton Père pour tes premiers disciples. Oui ! Que les Rwandais soient un parce que la plupart sont chrétiens et que, comme le disait un de tes grands saints, « la fraternité dans le Christ est plus grande que celle du sang ».

C’est mon voeu le plus ardent, c’est mon espérance, c’est ma prière, c’est le cadeau qu’humblement je te demande, Seigneur Jésus, pour mon jubilé sacerdotal.»

A l’apéro offert par la paroisse de Bagnes à toutes les personnes venues assister à la messe, ont suivi un souper avec des spécialités culinaires rwandaises et une soirée culturelle dans l’Aula du collège. De belles danses traditionnelles rwandaises furent exécutées par le ballet Umuhuza de Suisse et une troupe venue exprès de Bruxelles.

Parlant de son confrère, le père Chevrolet des Pères Blancs a brossé le tableau d’un homme qui a su rester simple jusqu’au bout. Ainsi, dans notre maison de retraite de Veyras, a-t-il poursuivi, gare à celui qui aurait distrait Mgr Perraudin de la tâche de laver la vaisselle !

Mgr Smaragde a conclu la soirée sur un ton plus intimiste en soulignant l’importance de ce moment mémorial. Il a invité les participants à lutter contre le mépris et l’oubli. Et pour témoigner de son amitié et de sa considération pour son prédécesseur, il a exhibé la croix pectorale reçue de lui avant de poursuivre :

« Pour parler d’une personne, il faut d’abord l’aimer. Mgr Perraudin a été évêque dans des circonstances très contrariées. Il était exclu qu’il recueille l’adhésion de tout le monde. Cela étant, sa générosité et son attention aux plus petits ne peuvent être mises en doute. Mgr Perraudin était un homme décidé et qui savait écouter tout le monde. Il a été notre père dans la foi. »

Ne fût-ce que pour cela, nous lui devons notre reconnaissance et notre considération.

Merci à Mgr Smaragde pour son message.

Merci à la paroisse de Bagnes, à son curé et à tous les Bagnards.

Merci à tous ceux et à toutes celles qui ont contribué, de près ou de loin, à la réussite de ce moment de convivialité.

Rendez-vous l’année prochaine pour le 100ème de la naissance de Mgr Perraudin.

Pour l’AMP,

Dr Wenceslas Rémié, Président

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article