Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 Editions Sources du Nil  : Livres sur le Rwanda, Burundi, RDCongo

CEPGL: sécurité et développement dans les Grands Lacs

6 Décembre 2009 , Rédigé par Editions Sources du Nil Publié dans #Ressources et environnement

Concertations à Goma au Nord-Kivu entre experts congolais, rwandais et burundais sur les questions de sécurité autour de la circulation des biens et des personnes de leur espace commun de la région des Grands Lacs pour promouvoir son développement
Les experts congolais, rwandais et burundais se concertent à Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu, sur les grands enjeux de l’avenir des Etats des Grands Lacs africains.
 
Les délégués de trois pays de la Communauté économique des pays de Grands Lacs (CEPGL), la RDC, le Burundi et le Rwanda, prennent part depuis le jeudi 3 décembre 2009, à Goma, à un atelier sur le bassin transfrontalier de sécurité et de développement de leurs pays respectifs.
 
Les travaux se tiennent sous les auspices de la Conférence internationale sur la paix, la sécurité, la démocratie et le développement.
 
Dans une déclaration à la radio onusienne, le représentant de cette organisation en RDC, Hamuli Kabaruza, a parlé des enjeux de cette rencontre. Il est question, a-t-il dit, de renforcer les mécanismes de sécurisation des frontières communes entre les trois pays membres de la CEPGL (Une approche susceptible d’extirper les soupçons qui pèseraient sur de différents accords conclus entre ces pays, explique Hamuli Kabaruza.

Un autre enjeu, et non des moindres, d’après la même source, les participants à cet atelier devront ensuite mettre en place des stratégies communes pour l’exécution rapide des projets intégrateurs. Ce qui est déjà acquis à ce stade, c’est que les patrouilles communes seront déployées avant la fin de l’année pour la surveillance des frontières, selon M. Epimake Nsanzu, délégué du Rwanda à ces travaux.
 
La circulation libre des personnes et de leurs biens à travers ces frontières constitue aussi un enjeu de la rencontre. Des modalités précises doivent être fixées par les experts de trois pays pour la matérialisation de ce projet. Les assises de Goma qui regroupent les experts de trois Etats est une avancée significative au regard de la dernière rencontre de Bujumbura qui a réuni en septembre 2009 les parlementaires des trois Etats.

En effet, Evariste Boshab, président de l’Assemblée nationale et Léon Kengo wa Dondo, président du Sénat, s’étaient retrouvés à Bujumbura en conférence des chambres parlementaires avec leurs homologues du Burundi et du Rwanda dans le cadre de la relance de la CEPGL pour discuter de la paix, de la sécurité et du développement dans la sous-région.

Ils ont également débattu de la mise en œuvre des programmes de développement, de la coopération économique ainsi que de l’état des lieux du cadre du dialogue entre les pays membres de la CEPGL.

Les questions liées au développement de l’agriculture et de l’élevage, des routes, de l’énergie, de l’éducation et de la recherche ainsi que celles de la communication étaient parmi les axes prioritaires.
 
Tout porte à croire que les grands enjeux de la rencontre des experts de la sous-région des Grands Lacs vont être capitalisé et faciliter la tâche des dirigeants dont le défi est de gagner le pari de la cohésion, de l’unité et de la fraternité.


Louis-Paul Eyenga Sana/Le Potentiel

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article