Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 Editions Sources du Nil  : Livres sur le Rwanda, Burundi, RDCongo

Burundi : Insécurité grandissante sur fond de rébellion en gestation

24 Février 2011 , Rédigé par Editions Sources du Nil Publié dans #Actualités

@rib News, 22/02/2011

La population des collines de Gatwenzi en commune de Muhuta, dans la province de Bujumbura Rural, dit ne plus dormir dans leurs maisons depuis que des groupes armés circulent dans les parages, a-t-on appris des sources sur place.

L’un des responsables collinaires de Gatwenzi ayant requis l’anonymat a affirmé que des rebelles circulent librement dans ces collines et que chaque ménage est désormais obligé de payer 2000F par semaine comme contribution envers ces combattants.

« Nous sommes obligés de payer chaque semaine plus de 2000F alors que nos familles sont dépourvues de tous moyen de survivre » a déploré l’un des responsables collinaires de Gatwenzi dans la commune de Muhuta.

« Nous ne dormons plus dans nos maisons par craintes des attaques nocturnes et nos biens ont été conduits dans des endroits un peu plus sûrs » nous-a-t-il raconté.

Des sources dans la province de Bujumbura Rural soulignent que des tracts ont été découverts sur les collines de Kanyosha. Certains de ces tracts ont été découverts la semaine dernière sur la colline de Kavumu. Ces tracts disent que la rébellion est déjà dans les murs de la commune Kanyosha, dans Bujumbura Rural et même dans le pays entier.

Des sources à Bujumbura Rural disent que pas mal de membres du parti présidentiel auraient déjà fui leurs ménages par crainte d’être tués par ceux qu’ils qualifient de membres du FNL d’Agathon Rwasa

Certaines zones comme celles de Kiyenzi sont devenues ingouvernables à cause de l’insécurité généralisée dans ces contrées. Le chef de zone Kiyenzi aurait été tué, il y a deux mois, par des agents de la documentions nationales, bien que cette police présidentielle ait rejeté son implication dans cette assassinat.

Cependant, le jour de sa mort, les assassins se seraient trompés et ont tiré sur l’un des leurs qui est mort sur le champ, atteint par les balles de son propre camp, et il répondait au nom d’Egide. [ND]

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article