Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 Editions Sources du Nil  : Livres sur le Rwanda, Burundi, RDCongo

Bukavu : un prêtre tué dans la paroisse de Kabare

6 Décembre 2009 , Rédigé par Editions Sources du Nil Publié dans #Justice et Droits de l'homme

L'abbé Daniel Cizimya a été tué d'une balle dans la tête par des bandits armés, dans la nuit de samedi à dimanche, alors qu'il dormait au couvent de sa propre paroisse de Kabare, à une vingtaine de kilomètres au nord-ouest de Bukavu. Ses trois collègues ont eu la vie suve en se cachant dans les recoins. 3 suspects sont aux arrêts pour des raisons d’enquête, rapporte radiookapi.net

Un de 3 prêtres rescapés raconte que tout a commencé aux environs de 2 heures du matin jusqu'à 3 heures 15 minutes. Les bandits ont tiré plusieurs coups de balles pour forcer la porte extérieure du couvent, mais en vain. C'est alors qu'ils ont contourné en brisant les vitres plus les antivols de la chambre et se sont finalement introduits dans la maison. Ils ont alors tiré à bout portant sur l'abbé Cizimya qui occupait cette chambre. Ensuite, ils ont pris argent et autres biens de valeur dans toutes les chambres abandonnées par les occupants.

La consternation était grande dans les esprits de la population locale, dimanche matin. Les habitants ont menacé de brûler trois personnes rencontrées dans une voiture bloquée dans la nuit au niveau de Kagabi tout près de la résidence du Mwami (chef coutumier). La police, appuyée par la notabilité locale, est parvenue à évacuer ces trois personnes (deux hommes et une femme) sur Bukavu. Les enquêtes ont été lancées à ce sujet.

Il était encore difficile, jusqu’à dimanche midi (heures locales), d'établir qui est le véritable auteur de l'assassinat de l'abbé Daniel. Une certaine opinion pensait qu'il s'agissait de ces trois personnes appréhendées la nuit dans une voiture. Tandis que pour d'autres personnes, il s'agirait plutôt d'un groupe de militaires en divagation dans ce territoire. Il y a 2 mois, deux militaires en divagation avaient blessé par balles un médecin de l'hôpital de Mukongola, toujours à Kabare.

Copyright Radio Okapi

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article