Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 Editions Sources du Nil  : Livres sur le Rwanda, Burundi, RDCongo

Alain Gauthier et Daphrose Mukarumongi: une histoire d'amour qui fait des victimes

4 Mars 2010 , Rédigé par Editions Sources du Nil Publié dans #Justice et Droits de l'homme

 


L'histoire d'amour du vieux Alain Gauthier avec une hirondelle rwandaise Daphrose Mukarumongi fait des victimes en France. Alain Gauthier et Daphrosa Mukarumongi se seraient rencontrés au Petit Séminaire de Butare, lorsque que l’un tentait d’échapper au service militaire, tandis que l’autre était plongeuse pour ladafrozagauthier.jpg cantine des séminaristes. L’histoire aurait pu en rester là si Daphrose Mukarumongi n’était pas cousine du Chef d’Etat Major rwandais, le Général James Kabarebe. L’emploi était ainsi tout trouvé à la fois pour son mari à la retraite qui a trouvé une activité valorisante devant les caméras et pour son épouse qui peut ainsi échapper aux ménages pour une activité moins pénible et plus lucrative de délation. Leur tableau de chasse s'affiche désormais sur internet (http://www.collectifpartiescivilesrwanda.fr/affairesjudiciaire.html) avec 16 victimes dont la plupart sont passés par la case prison, puis libérés, d’autres qui n’ont pas pu acquérir le statut de réfugiés, et un extradé vers le TPIR.

Le Collectif des Parties Civiles en France, est manipulé par le pouvoir rwandais à travers la représentation diplomatique du Rwanda à Paris qui paie les prestations du Collectif des Parties Civiles et leurs avocats. Une véritable machine de guerre. Ils défendent la cause d'un régime qui assassine les journalistes et les membres des associations des droits de l'homme au Rwanda. La mission : aider le régime à briser les opposants potentiels et imaginaires. Une entreprise commune avec le procureur du Rwanda Ngoga Martin et Tony Kuramba chef d'Interpol du Rwanda. De commun accord, la cible est pointée si elle se trouve en France, les Gauthier sont là pour porter plainte à Paris. Le but n’est pas tellement d’obtenir justice, car ils savent très bien qu’ils attaquent des innocents. Il s’agit simplement d’exercer des persécutions afin que les personnes visées ne puissent pas obtenir les papiers ou travailler. Si par manipulation la justice se range de leur côté, la mission est accomplie. S’ils n’y parviennent pas ils passent par les médias, manipulent les syndicats dans le seul but de ne pas laisser leurs victimes gagner leur vie. 

(article de Kady Méry, revu et augmenté; source: rwandanet@yahoogroupes.fr)

 


Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

microneedle skin roller reviews 18/02/2014 12:49

You have shared a very delicate and important article here for the readers about the society and the people who underwent suffering under some criminal rulers. I am happy for the share and all I can say is that the sharing is great.

Nzabona 26/11/2012 22:20


Voulez vous actualiser ce texte et le publier car il ne perd pas sa consistance


Le mettre en parallélisme avec l'article sorti au journal Jeune Afique relatif à ce fameux Gauthier.un menteur invetéré.


Merci.

Étoile du matin 17/12/2009 20:39



Contente de voir que ce couple ne bluffe pas tout le monde!



Muntu Mukaji 17/12/2009 05:40


Si Gauthier veut parler anglais, qu'il aille en Angleterre. Le Rwanda n'a pas encore une bonne maîtrise de la langue de Sheaksper.
Je suis congolaise et lui demande de plaider pour les femmes du Kivu et leur populations qui sont décimées par Kabarebe et Kagame au Rwanda avec la bénédicton d'un autre tutsi à la tête du
Congo.
Si le ridicule pouvait tuer...


Yves B - ami d'un médecin rwandais 27/10/2009 08:07


Avec cette affaire, même mon ami qui était aussi médecin au Rwanda va commencer à avoir peur d'être arrêté simplement
parce qu'il a soigné soit des victimes blessés, soit des combattants blessés, bref parce qu'il a fait son "travail" de médecin rwandais. Il faut que cette traque injuste cesse au risque de voir anéantir toute personne qui se trouvait au Rwanda en 1994 et qui a le malheur d'être un opposant au régime
militaire actuel du FPR. Alain Gauthier n'est qu'un agent de plus de ce régime caché derrière le collectif. Il en existe aussi en Belgique et au Rwanda. Leur rôle : traquer les intellectuels hutu
pour les empêcher de "vivre" en inventant ou fabricants de faux documents et faux témoignages. Pour ça, voir le communiqué de l'agence AFP du 24/10 (http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5gyVFXAwn8GFyE0alvlYke4yfsdTA)


Agaculama 20/10/2009 23:22


Eh oui, tout commence par une femme rwandaise Tutsi, cousine de James Kabarebe, qui fait la plongée dans une cantine et fait plonger dans ses rêts d'hirondelle un banal Français qui "fait de
l'Afrique et du fric en même temps" car il ne veut pas faire un effort pour défendre son pays, car il ne veut pas faire son service militaire, et que donc il déserte la défense de la France, et que
donc il est automatiquement dans le camp de l'anti-France. Il emmène son hirondelle en France pour jouer à Simon et Simone Wiezenthael et poursuivre des citoyens rwandais réfugiés en France, pour
les empêcher de gagner leur vie, pour les empêcher de survivre et donc de vivre. N'est-ce pas là une forme insidieuse d'homicide, téléguidé et financé par les finances occultes de Kagame, au pays
de la suspicion d'innocence? De par cette forme de haine pour l'humanité de certains hommes, ce couple hétéroclite a quelque chose de diabolique et constitue en tout cas une honte pour la Justice,
pour la Vérité et pour la civilisation française et européenne où ils se sont incrustés comme des poux de ventriotes.