Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 Editions Sources du Nil  : Livres sur le Rwanda, Burundi, RDCongo

Le journal Umuseso menacé de suspension a été brièvement saisi

11 Août 2009 , Rédigé par Editions Sources du Nil Publié dans #Liberté de la presse

APA-​Ki­ga­li (Rwan­da) Le prin­ci­pal jour­nal in­dé­pen­dant du Rwan­da, Umu­se­so, est me­na­cé de sus­pen­sion pour une durée de trois mois, a-​t-​on ap­pris lundi au­près de sa ré­dac­tion.

 

« Le Haut conseil des mé­dias a de­man­dé la se­maine der­nière au mi­nis­tère de l’In­for­ma­tion de sus­pendre notre jour­nal ; mais le mi­nis­tère n’a pas en­core réagi », a in­di­qué à APA Didas Ga­sa­na, di­rec­teur de pu­bli­ca­tion ad­joint d’Umu­se­so.


 


« Le der­nier nu­mé­ro de notre jour­nal a été briè­ve­ment saisi hier (di­manche) à la fron­tière avec l’Ou­gan­da. Il nous a été remis lorsque nous avons ex­pli­qué aux plus hauts res­pon­sables de la po­lice que le mi­nis­tère de s’était pas en­core pro­non­cé », a-​t-​il pour­sui­vi.


 


L’heb­do­ma­daire Umu­se­so est im­pri­mé à Kam­pa­la, en Ou­gan­da.


 


Selon l’or­ga­ni­sa­tion de dé­fense de la li­ber­té de presse, Re­por­ters sans fron­tières (RSF), le Haut conseil des mé­dias (HCM) ac­cuse Umu­se­so "d’of­fense à la per­sonne du pré­sident de la Ré­pu­blique", de "semer la confu­sion au sein de la po­pu­la­tion", de "pro­pa­ga­tion de ru­meurs", de "dif­fa­ma­tion", et enfin de ver­ser dans « le sen­sa­tion­nel ex­ces­sif".


 


La de­mande du HCM fait suite à la pu­bli­ca­tion, dans le nu­mé­ro 365 de Umu­se­so daté du 20-27 juillet 2009, d’un ar­ticle com­pa­rant le pou­voir de l’ac­tuel pré­sident rwan­dais, Paul Ka­game, avec celui de Ju­vé­nal Ha­bya­ri­ma­na, chef de l’Etat jusqu’à la veille du gé­no­cide 1994, tou­jours selon RSF.


 


« Après la sus­pen­sion tem­po­raire des émis­sions de la BBC en ki­nyar­wan­da, celle du jour­nal Umu­se­so (au­rait) pour consé­quence de res­treindre en­core un peu plus l’accès des Rwan­dais à l’in­for­ma­tion », es­time RSF dans un com­mu­ni­qué consul­té lundi sur son site in­ter­net.


 


« Si toutes les voix un tant soit peu libres et cri­tiques sont ré­pri­mées ou bâillon­nées, l’élec­tion pré­si­den­tielle de 2010 pour­ra-​t-​elle être juste et équi­table ?", s’in­ter­roge l’or­ga­ni­sa­tion.


 


Le 27 juillet, lors d’une confé­rence de presse avec le pré­sident de la Ré­pu­blique, la mi­nistre de l’In­for­ma­tion, Louise Mu­shi­ki­wa­bo, avait an­non­cé que jour­nal Umu­se­so et un autre heb­do­ma­daire, Umu­vu­gi­zi, ris­quaient d’être fer­més car ils n’avaient pas « chan­gé de com­por­te­ment en dépit de leur mise en qua­ran­taine ».

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article