Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 Editions Sources du Nil  : Livres sur le Rwanda, Burundi, RDCongo

Le Congo accuse RFI de démoraliser les Forces armées

30 Juillet 2009 , Rédigé par Editions Sources du Nil Publié dans #Liberté de la presse

Décidément, Joseph Kabila prend l'exemple de son mentor Paul Kagame! Est-ce que les radios internationales ont pour vocation de soutenir les armées nationales dans leurs exactions contre les populations civiles! Les Britanniques ont intervenu poltIiquement pour rétablir la BBC, les Français ne lèveront pas le petit doigt pour rétablir la RFI! Il y a trop d'intérêts en jeu notamment l'exploitation de l'uranium avec AREVA!


Kinshasa: RFI, Radio France internationale, est accusée de démoraliser les troupes congolaises en campagne contre les forces négatives dans l’Est de la RDC. Le ministre de la Communication et des médias et porte-parole du gouvernement congolais a fait part de cette accusation mardi à Kinshasa au cours d’une conférence de presse.

C’est ce qui justifie la coupure du signal de la fréquence modulée de cette radio internationale en République Démocratique du Congo, a expliqué Lambert Mende Omalanga.

« Nous avons coupé. Il appartient à RFI de savoir ce qu’elle doit faire pour que le signal soit remis, parce que nous avons des griefs que nous avons articulés contre RFI, contre cette manière qu’avait la préposée de RFI à démobiliser nos populations qui doivent être solidaires des forces armées en campagne contre les terroristes rwandais à l’Est », a notamment souligné le porte-parole du gouvernement.

Et Mende d’insister : « Cette façon qu’ils avaient [les journalistes de RFI] de démoraliser nos forces armées avec des informations alarmantes, parfois inventées de toutes pièces, ce refus systématique de nous donner le droit de réponse, donc, tout cela a fait que, puisqu’il y avait violation systématique de la loi congolaise qui interdit la démoralisation des forces armées en campagne, nous avons appliqué les principes du droit et nous avons résilié le contrat. »

Pour le gouvernement congolais, RFI devrait s’engager à appliquer les principes légaux en la matière en République Démocratique du Congo afin qu’il envisage de revenir sur sa position.

JED pour un modus vivendi

De son coté, l'ONG de défense de droits des journalistes « Journalistes en danger », Jed, dit respecter la décision prise par le gouvernement congolais par rapport à RFI. Cependant, son président estime que les autorités congolaises devraient trouver un modus vivendi avec ce média pour que la radio émette à nouveau dans les différentes villes de la RDC.
 
Donat Tshimanga l’a dit à radio Okapi : « Nous respectons la décision prise par le gouvernement et que le ministre a été chargé d’annoncer. Mais, je voudrais vous dire que, une chose est certaine : RFI reviendra dans ce pays. D’abord elle continue à émettre en ondes courtes et que, en FM, RFI reviendra. Mais à quelles conditions ? Je crois que les responsables de RFI savent faire la part des choses entre ce qui est politique et ce qui est médiatique. Il y a un certain nombre de principes sur lesquels on ne transige pas en Occident en ce qui concerne la ligne éditoriale. Mais pour le reste, je crois que le gouvernement trouvera un modus vivendi avec RFI et que, RFI reviendra […] »
 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article