Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
 Editions Sources du Nil  : Livres sur le Rwanda, Burundi, RDCongo

Billet d’humeur d’Eugène Shimamungu (Newsletter n°1)

25 Mai 2009 , Rédigé par Editions Sources du Nil Publié dans #Newsletters

 

5ème anniversaire déjà et un nouveau bébé : le blog des Editions Sources du Nil. Nous nous sommes beaucoup affairés à préparer cet anniversaire par deux nouvelles publications : Terminus Mbandaka, le chemin des charniers de réfugiés rwandais au Congo de Théophile Ruhorahoza et Espérer contre toute espérance, Témoignage d'un rescapé des massacres de religieux au Congo de Joseph Sagahutu, disponible dans les librairies à partir du 30 mai 2009. Et d’autres publications en vue. Beaucoup de travail cette année !

Mais à part ça, pas beaucoup de bonnes nouvelles. La dernière semaine a été, pour nous, plombée par le Festival de Cannes édition 2009, au départ privé de lumière par les grévistes d’EDF beaucoup moins effrayés par leurs problèmes d’emplois et de salaires que par l’apparition sur les écrans d’Eric Cantona, le bouillant ex-footballeur de Manchester United sous la caméra de Ken Loach autrement génial dans d’autres oeuvres, et de Johnny Hallyday le chanteur français, produit par le Chinois Johnny To (ça ne s’invente pas !). Disette de comédiens, profusion de guignols, dites-vous ! Avec l’annonce des deux nanards dès le départ, Cannes n’a plus donné envie le reste de la semaine ! Shocking « Antichrist » ! Trop pornographique, avec Charlotte Gainsbourg, raillée au départ mais quand même élue meilleure interprète féminin, qui n’a pas manqué de nous rappeler son feu père Serge. Et c’est quoi cette dispute entre les deux Zaza ! Isabelle Huppert et Isabelle Adjani : la première, Huppert, présidente du jury, refusant à Adjani de donner la palme d’or. Qu’importe, notre Cléopâtre, Isabelle Adjani, est quand même apparue dans une robe magnifique pour donner la caméra d’or. La projection du film My Neighbor, my Killer est venue ajouter encore de l’ombre à l’édition 2009 du Festival de Cannes : le drame rwandais n’a pas fini de faire les choux gras des cinéastes indélicats. Anne Aghion qui a filmé le cours de tribunaux Gacaca pendant une dizaine d’années n’a pas pu mettre en exergue les dysfonctionnements de ces tribunaux au détriment d’une grande partie de la population. Elle n’a pas compris que la diabolisation à outrance de la population hutue peut nuire gravement à la réconciliation entre hutu et tutsi qui en ont tant besoin.

Une seule bonne nouvelle a réussi à nous mettre le baume au cœur : celle de « baby face » cette gueule d’ange qui refuse de s’afficher avec les diables dictateurs africains. Il se rendra au Ghana, pas au Kenya la terre des ancêtres de son père. Si ! Si ! Vous avez bien compris : le Président américain Barack Obama se rendra en juillet 2009 au Ghana, la vitrine de la démocratie africaine. Du coup BO a évité de serrer la main des dictateurs sanguinaires de l’Afrique Centrale : Yoweri Museveni et Paul Kagame. Il finira par y aller, c’est sûr, mais pas pour cette fois. Il n’est pas pressé ! Pourtant les députés kényans avaient demandé à l’administration d’aménager, avant même que BO soit élu, l’aéroport de Kisumu pour pouvoir accueillir Air Force One. Ils avaient également souhaité qu’il puisse se rendre au Kenya dès qu’il serait élu. Non, BO a commencé ses tournées mondiales au Canada, et pour sa première tournée africaine après les élections, il ne se rendra même pas sur la terre de ses ancêtres.

Sur un autre registre, le Président américain, pour qui tout semblait facile et possible dans les cent premiers jours, a dû essuyer un premier revers : le refus unanime entre républicains et démocrates de voter un budget de 80.000.000 $ pour la fermeture de Guantanamo ! La somme semble un peu colossale pour une fermeture de prison, si l’on pense qu’il faudrait uniquement libérer les prisonniers et mettre la clé sous le paillasson de la prison la plus mal famée du monde ! Non très peu d’entre eux seront libérés, d’autres devront rester en prison mais pas à Guantanamo. On se demande alors pourquoi un tel boucan !

Et enfin bonne ou mauvaise nouvelle : Victoire Ingabire Umuhoza a décidé de croiser le fer électoral contre le diable dans son enfer ! Paul Kagame qui n’attendait pas d’autre candidat que lui pour la prochaine élection présidentielle, est sans aucun doute en train de se délecter sur le sort qui sera réservé à son adversaire à qui il a déjà proposé en vain le poste de premier ministre. Si bien évidemment elle obtient son passeport, car c’est encore Paul Kagame qui doit décider de le lui délivrer ! Quand l’on pense qu’il a récemment interdit à un autre parti de se créer, le PSI (Parti Social Idéal) de Bernard Ntaganda, l’on se demande pourquoi Victoire Ingabire, elle, aurait le droit d’en créer, (ou plutôt de faire inscrire) son parti FDU-Inkingi, fondé à l’étranger.

 

Lille, lundi 25 mai 2009

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
Cher Monsieur SHEMA,<br /> Joyeux anniversaire à votre Blog et Brâvo pour ses réalisations que je trouve méritées par ses diversités d 'informations et publications non seulement sur le drâme que le Rwanda a connut mais aussi sur les pistes sur une sortie des crises politico ethniques en cour au Rwanda avec ses conséquences actuelles dans la région des grands lacs.<br /> Je ne peux que vous souhaité bonne continuation car" malgré les obstacles nul ne peut avoir peur de changer le monde"( Mandela) et" Chaque génération doit faire le travail de sa génération"(ancien président malien, alpha Konaré),notre Afrique des Grands lacs( source du nil) en particulier a besoin aujourd'hui plus qu''hier de la coalition pour répondre aux grands défis de demain...A bientôt<br /> Cordialement, Boniface
Répondre