Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 Editions Sources du Nil  : Livres sur le Rwanda, Burundi, RDCongo

Rwanda : de la Monarchie à la République (Novembre 1959-Octobre 1961)

5 Février 2016 , Rédigé par Editions Sources du Nil Publié dans #Histoire - politique

Membres du Conseil Spécial provisoire
Membres du Conseil Spécial provisoire

Faits, Acteurs, Evénements à la lumière des archives de Marcel POCHET[1]

Par Dr. Phil. Innocent Nsengimana

Introduction

Il y a 55 ans se réunissaient à Gitarama (centre-sud du Rwanda) les Bourgmestres et Conseillers communaux élus[1] et proclamèrent la République rwandaise. Cet événement qui eut lieu le 28 janvier 1961 inaugura le passage du régime monarchique au régime républicain. C’est ce qui ressort du télégramme que les initiateurs de cet événement adressèrent au Résident du Rwanda, le Colonel Logiest le même jour :

« …Devant gravité situation et répondant aux vœux majorité populations rwandaises voir progresser pays dans unité harmonie et démocratie authentique, prenant courageusement ses graves responsabilités le peuple rwandais réunis solennellement et librement en congrès national à Gitarama, le vingt-huit janvier de l’an du salut mil neuf cent soixante et un a décidé et établi solennellement, dans l’intérêt supérieur de la nation et pour pacification définitive pays, institutions démocratiques définitives suivantes : Abolition forme Mwami de gouvernement et déposition de Kigeli V Ndahindurwa, proclamation solennelle République rwandaise, élection Président de la République promulgation constitution rwandaise, formation gouvernement définitive, élection second degré assemblée législative, création cour suprême, toutes institutions démocratiques établies selon volonté nation rwandaise librement exprimé par voix mandataires naturels… »[2]

L’option pour un régime républicain en vue de poursuivre la pacification et de faire progresser dans le pays l’unité, l’harmonie et la démocratie authentique telle qu’on peut le lire dans ce communiqué, fut d’une part l’aboutissement d’une succession d’événements qui marquèrent la période allant de novembre 1959 à décembre 1960. D’autre part, après son adoption le 28 janvier 1961, l’option républicaine sera le déclencheur de l’enthousiasme et de l’admiration chez les uns mais aussi de l’angoisse et de l’amertume chez les autres si bien qu’elle resta fragile jusqu’à son entérinement par le référendum du 25 septembre 1961. Chacun dans son camp travailla d’arrache-pied pour faire valoir son état d’âme. Les initiateurs de l’option républicaine réussirent à s’imposer et à proclamer la République.

Aujourd’hui, cette République tient encore debout, malgré des tragédies qui l’ont endeuillée et commémore son 55ième anniversaire. C’est dans le cadre d’honorer cet anniversaire qu’il faut placer le présent écrit. Ce dernier se penchera sur les faits qui ont conduit à la proclamation de la République et à son entérinement. Aussi, il sera question de l’identification des acteurs qui ont milité contre ou pour cet événement et de leur prise de position. Il s’agira en quelque sorte de répondre à la question : « Qui a fait quoi ? » pour que le Rwanda devienne une République telle que nous l’avons aujourd’hui.

Ces différents points seront abordés suivant un ordre chronologique : il sera d’abord question du Congrès fondateur de la République, de sa composition et de ses résolutions. Ensuite, nous considérerons les réactions que ces dernières ont suscitées de la part des acteurs politiques en présence ainsi que leur impact sur l’évolution socio-politique du Rwanda. Enfin, avant de conclure, nous ferons le point sur les institutions instaurées…

Plusieurs historiographes rwandais et étrangers ont décrit et présenté les faits et gestes qui ont précédé et suivi la proclamation de la République Rwandaise ainsi que les acteurs principaux de ces faits et gestes. Le présent écrit vient donc s’ajouter à d’autres qui existent déjà en la matière. Il peut être envisagé à juste titre comme un complément à ceux-ci. Mais, il faut aussi mentionner sa plus-value : les documents authentiques qu’il contient, tirés des Archives de Monsieur Marcel Pochet, permettront d’infirmer des contre-vérités qui ont été ou qui sont encore formulées par certains eu égard de cet événement. Il ne sera pas uniquement considéré la seule journée du 28 janvier 1961 mais bien une période d’environ deux ans, à savoir, de novembre 1959 à octobre 1961, car un événement historique n’est bien compréhensible que quand il est placé dans son contexte temporel et sociopolitique. (Lire la suite sur le document PDF en dessous des notes)

[1] Ces autorités communales étaient issues des élections organisées en juin-juillet 1960 par l’autorité tutélaire et avaient été annoncées dans le Décret signé par le roi Baudouin, le 25 décembre 1959.

[2] M. POCHET, Rétrospective : Le problème rwandais, 1952-1962, Les Nations Unies : Rapports intérimaire de la commission des Nations Unies pour le Ruanda-Urundi (Mars 1961), Dossiers pour servir à l’histoire, Dossier 15, Mars 2006, Annexe XVIII. Pour ne pas altérer l’originalité du texte, c’est le style particulier utilisé dans des télégrammes (c’est-à-dire des mots clés plutôt que des phrases bien construites) qui est ici reproduit.

Ouvrir le fichier PDF ci-dessous

Anniversaire de la proclamation de la République

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article